Aller au contenu principal

Réseau européen d´élevages laitiers
En France, les faibles productivités pénalisent la rentabilité


Chaque année, European dairy farmers (EDF), réseau de fermes de 15 pays, sort un comparatif de rentabilité basé sur les données de ses 240 adhérents. Sur 2004, les élevages EDF de Pologne et d´Irlande se démarquent. Leur produit atelier lait est inférieur (Pologne) ou égal (Irlande) à la moyenne EDF. Par contre, leurs charges sont nettement inférieures. La différence se fait notamment au niveau des charges directes, avec des systèmes herbagers économes en Irlande, et en Pologne des prix encore en décalage avec les autres pays.
Systèmes herbagers économes en Irlande
Le coût du travail est nettement inférieur dans les élevages polonais. Ils compensent une mauvaise productivité du travail par un faible coût de la main-d´oeuvre.
Les Pays-Bas et le Royaume-Uni parviennent à maîtriser leur coût du travail grâce à une productivité élevée : plus de 200 kg lait produits par heure. Les Français, Espagnols et Belges sont pénalisés par une productivité insuffisante (France : 142 kg lait/heure). Les exploitations françaises touchent plus de primes et dégagent un produit supérieur à la moyenne européenne. Par contre, leurs charges sont importantes, notamment parce que les productivités du travail, des terres (8000 kg lait/ha) et du capital (1563 kg lait/1000 euros investis) sont faibles.
Source : EDF ©European dairy farmers

En 2004, 236 exploitations européennes ont déposé leurs résultats comptables à EDF : France (20 exploitations), Pays-Bas (31), Espagne (31), Irlande (11), Pologne (21) et Royaume-Uni (20).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière