Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fromages
En Basse-Normandie, la révision de l´AOC livarot enfin validée

Le cahier des charges du livarot est adopté, de même que l´aire de production du camembert.


Le projet de décret sur la révision du cahier des charges fixant les conditions de production de l´AOC livarot vient enfin d´être adopté par le comité national des produits laitiers de l´Inao. Rappelons que la zone de production du livarot est élargie à l´ensemble de la petite région agricole du Pays d´Auge.
Pour les conditions de production, rien de très nouveau. Le cahier des charges exige un lait exclusivement issu de vaches de race normande au 1er janvier 2017, avec une évolution progressive. Le pâturage court au moins sur six mois de l´année. La surface minimum de prairie est de 33 ares par vache traite (et non plus par UGB), dont au moins 25 ares pâturables. Au moins 80 % de la matière sèche de la ration provient de l´exploitation.
L´assolement dédié au troupeau laitier doit comporter au moins deux hectares de prairie pour un de maïs fourrage. Les éleveurs doivent aussi respecter une liste de compléments autorisés (pulpes végétales et luzerne déshydratée y figurent), dont la quantité se limite à 1800 kg/VL/an.
Le cahier des charges de l´AOC livarot exige en 2017 un lait exclusivement produit par des vaches de race normande. ©D. R.

Zone AOC camembert divisée par deux
Pour le camembert de Normandie et le pont-l´évêque, la démarche apparaît moins aboutie. Le volet alimentation se calque sur celui du livarot.
L´aire de production du camembert de Normandie a été validée. Sa surface, quasiment divisée de moitié, se cantonne désormais à la Basse-Normandie exclue des zones de plaine et de certaines zones côtières, plus une partie de l´Eure. Pour le pont-l´évêque, la délimitation de l´aire est encore en cours.
Pour ces deux appellations, en 2017, le lait collecté par les fromageries devra provenir au moins pour moitié de Normandes, et chaque exploitation devra compter au moins 10 % de son effectif en Normandes en 2010 (et 20 % en 2015).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Pas si facile de mettre en place une procédure de désinfection !
Alors que tout semble fait dans les règles, on se heurte parfois à un échec. Analyse du cas d’un élevage de 150 vaches pourtant…
[Météo agricole] 2019 : un record de chaleur en Europe
Portail réussir
2019 a été « l’année la plus chaude jamais enregistrée en Europe ». Dépassant de 1,2 °C la moyenne de 1981-2010 utilisée en…
Depuis dix jours avec un déplacement de caillette et maintenant avec un ulcère perforant. © J.-M. Nicol
Le mufle ou les naseaux sales

Quand la bête vient juste de manger de l’ensilage, il est normal que des particules restent…

Adama Ibrahim Diallo, président de l’UMPL/B, avec Fatimata Diallo et Halimata Sanné, qui dirigent chacune une mini-laiterie, au Sommet de l’élevage. © B. Griffoul
Développer le lait local au Burkina Faso
L’Afdi Auvergne aide à organiser la filière et apporte un soutien financier pour sécuriser la chaîne du froid des mini-laiteries.
Lorsque l’on réduit l’abreuvement d’une vache de 50 %, on peut diminuer sa production laitière de 20 %. © C. Pruilh
Quand l’eau génère des problèmes en cascade
Baisse de production laitière, cellules, diarrhées, mauvais nettoyage du matériel de traite… Les écueils liés à des défauts de…
Prim’Holstein, la sortie du nouvel ISU reportée en 2021
Prévu pour être appliquée lors de l’indexation d’avril 2020, la nouvelle formule de l’ISU de la race Prim’Holstein ne le sera…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière