Aller au contenu principal

Fromages
En Basse-Normandie, la révision de l´AOC livarot enfin validée

Le cahier des charges du livarot est adopté, de même que l´aire de production du camembert.


Le projet de décret sur la révision du cahier des charges fixant les conditions de production de l´AOC livarot vient enfin d´être adopté par le comité national des produits laitiers de l´Inao. Rappelons que la zone de production du livarot est élargie à l´ensemble de la petite région agricole du Pays d´Auge.
Pour les conditions de production, rien de très nouveau. Le cahier des charges exige un lait exclusivement issu de vaches de race normande au 1er janvier 2017, avec une évolution progressive. Le pâturage court au moins sur six mois de l´année. La surface minimum de prairie est de 33 ares par vache traite (et non plus par UGB), dont au moins 25 ares pâturables. Au moins 80 % de la matière sèche de la ration provient de l´exploitation.
L´assolement dédié au troupeau laitier doit comporter au moins deux hectares de prairie pour un de maïs fourrage. Les éleveurs doivent aussi respecter une liste de compléments autorisés (pulpes végétales et luzerne déshydratée y figurent), dont la quantité se limite à 1800 kg/VL/an.
Le cahier des charges de l´AOC livarot exige en 2017 un lait exclusivement produit par des vaches de race normande. ©D. R.

Zone AOC camembert divisée par deux
Pour le camembert de Normandie et le pont-l´évêque, la démarche apparaît moins aboutie. Le volet alimentation se calque sur celui du livarot.
L´aire de production du camembert de Normandie a été validée. Sa surface, quasiment divisée de moitié, se cantonne désormais à la Basse-Normandie exclue des zones de plaine et de certaines zones côtières, plus une partie de l´Eure. Pour le pont-l´évêque, la délimitation de l´aire est encore en cours.
Pour ces deux appellations, en 2017, le lait collecté par les fromageries devra provenir au moins pour moitié de Normandes, et chaque exploitation devra compter au moins 10 % de son effectif en Normandes en 2010 (et 20 % en 2015).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le chantier du nouveau bâtiment pour les vaches taries du Gaec Losser.
« Avec la hausse des prix des matériaux, notre nouveau bâtiment coûte 20 % plus cher que prévu »
Alexis Losser, un des quatre associés du Gaec Losser, en plaine d’Alsace dans…
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
Dans la Loire, le Gaec des Gauds a réussi sa conversion bio, sans baisse de productivité laitière, mais avec une profonde…
Le robot d'alimentation sur roues alimenté par une cuisine revient, pour un troupeau de 300 VL, plus cher qu'une remorque mélangeuse ou qu'une désileuse automotrice, selon l'étude.
Combien coûte un robot d’alimentation aux 1000 litres de lait ?
L’enquête sur l’automatisation de l’alimentation en élevage bovin, publiée en 2020 par l’Idele et les chambres d’agriculture des…
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable

« Fini les bâches en plastiques qui font perdre un temps fou et causent de nombreuses difficultés à chaque fois qu'…

camion Biolait
Le lait bio cherche une issue d'urgence
Biolait a lancé un appel aux consommateurs, le 20 octobre dernier, pour relancer la consommation de lait biologique. Une…
Grâce à la caméra time lapse utilisée sur 48h, on peut décrypter si les pratiques d’élevage et les conditions de logement permettent aux veaux d’exprimer leur comportement naturel.
Bien-être des veaux : quels sont les points à améliorer en élevage ?
Observer comment les veaux évoluent dans leur environnement sans les perturber, est riche d’enseignements. Clarisse Frémond,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière