Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Deux unités collectives autonomes en substrats

La SARL Agritexia en Ardèche regroupe huit exploitations. Le projet a été scindé en deux unités, plus faciles à faire accepter et à conduire.

Le premier projet de méthanisation, en cogénération, qui prévoyait de valoriser 30 000 tonnes d’effluents sur un même site (650 kWe), s’est heurté à la création d’une association d’opposants menée par un spécialiste de la communication… « Nous avons réfléchi autrement. C’est finalement très bien ainsi », reconnaît François Coste, un des associés de la SARL Agritexia, qui réunit autour de la méthanisation huit exploitations laitières (17 éleveurs) d’Ardèche, toutes en agriculture biologique. Le projet initial a été scindé en deux unités (200 et 250 kWe), une troisième étant envisagée pour plus tard. François Coste n’y voit que des avantages : des démarches administratives moins lourdes (ICPE soumise à déclaration au lieu d’autorisation), un financement bancaire plus facile à négocier, des transports d’effluents et de digestats mieux rationnalisés et un dimensionnement qui permet une gestion en direct par les agriculteurs. Et, d’opposants, il n’y a plus eu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière