Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Deux lancements de glaces bios fermières sous marque collective

La Mémère, le projet d'Arnaud Montebourg, et le réseau Invitation à la ferme, lancent leur glace bio fabriquée à la ferme et équitable.

La Compagnie laitière des glaces paysannes détient la marque et porte une partie de l'outil de transformation

Les premiers pots de glace La Mémère devraient s'installer dans les rayons de Monoprix à partir du 1er avril, selon différents articles de presse. Ce sont des glaces bios, fabriquées à la ferme, et qui se veulent "équitables". La marque est détenue par la Compagnie laitière des glaces paysannes, une SAS créée par Arnaud Montebourg. L'intérêt est que l'éleveur qui veut fabriquer ces glaces n'a pas à financer toute l'installation de transformation à la ferme et qu'il n'a pas à s'occuper ni du marketing ni de la partie commerciale. Il créé avec la Compagnie laitière des glaces paysannes une entreprise de transformation de glaces (capital de 10 000 euros), détenue à 51% par lui et 49% par la SAS. L'outil de transformation achète son lait 0,80 €/l. La Compagnie laitière des glaces paysannes finance l'installation sur l'exploitation d'un local pour la fabrication des glaces et d'un stockage froid. Elle s'occupe aussi de la commercialisation dans la grande distribution. Et elle assure la formation de l'éleveur à la fabrication des glaces avec un Meilleur ouvrier de France. Pour l'heure, une exploitation en Ille-et-Vilaine est la première ferme à s'être lancée dans le projet.

Invitation à la ferme, une marque de producteurs

Le 11 février, le réseau Invitation à la ferme a annoncé se lancer dans les glaces, après les yaourts et les fromages. Les produits de la marque Invitation à la ferme sont bios, transformés sur la ferme qui produit le lait, et commercialisés en local (80 km autour de la ferme). Le cahier des charges du réseau va au-delà du règlement européen bio (+70% d'herbe dans la ration, + de 7 mois dans les prés...). A la différence de La Mémère, ici chaque producteur engagé est propriétaire de tout.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

tank à lait
[Coronavirus] La transformation laitière bouleversée par le Covid-19
En plein pic de production laitière, les usines doivent collecter et transformer, tout en réorientant leur…
 © F. Mechekour
Un système pour couper les filets et ficelles des balles
À l’EARL Lucas Gilbert, dans le Pas-de-Calais. Gilbert Lucas a adapté un système sur sa désileuse pour enlever les filets et…
Le Covid-19 menace les AOP laitières
Les AOP laitières sont touchées de plein fouet par la crise du coronavirus. Le Conseil national des appellations…
Coronavirus : Mobilisation chez Sodiaal

Les laiteries mettent en œuvre des  mesures pour sécuriser l’activité. Exemple chez la coopérative Sodiaal dans le Nord de la…

Gisèle Barret, éleveuse du Gaec des deux frères. « La préparation au vêlage est une réponse à beaucoup de problèmes. » © B. Griffoul
Elevage laitier : « J’ai appris à être autonome sur le troupeau »
Dans cette exploitation très diversifiée, les 85 vaches laitières côtoient vergers de pruniers et grandes cultures. Un système…
vaches laitières au cornadis
[Covid-19] Quatre leviers pour baisser les livraisons de lait de ce printemps
Dans le contexte du coronavirus, l'Institut de l'élevage rappelle quatre leviers qui permettent de répondre à l'appel d'écrêter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière