Aller au contenu principal

Recensement agricole 2000
Deux fois moins d´exploitations laitières en douze ans

Depuis le recensement agricole de 1988, le nombre des exploitations laitières a été divisé par deux. Elles sont passées de plus de 150 200 à seulement 74 600 selon les chiffres du recensement agricole 2000 publiés par Agreste.


Même constat pour les exploitations mixtes lait-viande dont les effectifs passent de 25 000 à 12 600.
Toutes productions confondues, le nombre d´exploitations est tombé à 664 000 en France métropolitaine contre plus d´un million en 1988 et 1,3 million en 1979. La surface moyenne est de 42 hectares soit 1,5 fois plus qu´en 1988. Sur la même période, le nombre d´exploitations avec une superficie de plus de 100 hectares est passé de 43 700 à 78 800.
Le boom des EARL
"L´augmentation de la taille des exploitations participe d´un phénomène général de développement, mais elle est aussi liée à l´essor des formes sociétaires, dont le nombre passe de 49 000 en 1988 à 115 000 en 2000. Elles totalisent aujourd´hui 17 % des exploitations contre 5 % en 1988." La croissance des formes sociétaires est avant tout celle des exploitations agricoles à responsabilité limitée (EARL). "Créées en 1985, elles étaient 1 500 en 1988. On en dénombre 56 000 en 2000, soit 14 000 de plus que les groupements agricoles d´exploitation en commun (Gaec), en repli par rapport à 1988", souligne-t-on au Service central des enquêtes et études statistiques (SCEES). Les exploitations individuelles restent donc très largement majoritaires (537 600), mais connaissent un très net recul (946 000 en 1988). "La souplesse de l´EARL explique son succès : elle peut être unipersonnelle, les conjoints peuvent s´associer et chaque associé ne supporte les pertes éventuelles qu´à concurrence du montant de ses apports. Beaucoup de Gaec "père-fils", constitués entre un ascendant et un descendant, se transforment en EARL au départ à la retraite du coexploitant le plus âgé."

53 % des chefs d´exploitation ont moins de 50 ans (F. MECHEKOUR)
Malgré le faible nombre d´arrivées de jeunes, le nombre des départs en (pré)retraite a contribué au rajeunissement de la population. Les moins de 50 ans étaient 43 % en 1988.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le tournesol se montre moins souple qu’un maïs pour une récolte au stade optimal. Ici, le stade apparaît un peu dépassé. Seuls les deux premiers étages foliaires devraient être sénescents.
L’ensilage de tournesol en élevage laitier, un essai qui reste à transformer
La coopérative Agrial a testé l’ensilage de tournesol aux niveaux agronomique et zootechnique. Le premier bilan conclut à une…
Dans le Grand Ouest, 46 % des exploitations étaient en situation critique en 2021 !
Les trésoreries des exploitations laitières du Grand Ouest sont préoccupantes
L’Observatoire de l’endettement et des trésoreries montre une situation 2021 meilleure que 2020 en moyenne pour les éleveurs…
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Malgré la baisse des cotations laitières, le prix du lait continue de progresser légèrement dans certaines laiteries. Les prix…
Chaque exploitation agricole (sauf bio et HVE niveau 3) devra pouvoir justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires par intervalle de cinq ans.
Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle réglementation phyto
Le conseil stratégique phytosanitaire est une nouveauté obligatoire introduite dans la foulée de la séparation de la vente et du…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront…
Danone propose aux éleveurs des volumes de lait supplémentaires à produire, mais peine à augmenter suffisamment le prix.
En Normandie, Danone revalorise le prix du lait
Face à un prix calculé par la formule contractuelle trop bas par rapport à l’inflation des coûts en élevage, Danone a revalorisé…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière