Aller au contenu principal

Des technologies de petite méthanisation à l’étude

Avec moins de 75 kWe de puissance installée, la petite méthanisation suscite l’intérêt en France. Mais l’offre en est encore aux balbutiements.

© Min.Agri.Fr

En France, les quelques entreprises qui proposent des technologies de petite méthanisation à la ferme (moins de 75 kWe de puissance installée) en sont à leurs débuts. Des prototypes existent, une offre émerge, mais très peu d’unités sont sorties de terre. Avec si peu de recul, comment se faire une idée de la performance technique et économique de ces technologies ? C’est tout l’enjeu de l’étude conduite par l’Ademe sur sept technologies de petite méthanisation. Les mises en service des sites étudiés étaient prévues sur l’année 2013. Le suivi est effectué durant douze mois de fonctionnement.

Les premiers résultats seront délivrés pour l’été 2014


Les premiers résultats sont donc attendus à partir de l’été 2014. Tant que les résultats de l’étude de l’Ademe ne sont pas sortis, les projets utilisant les technologies étudiées rencontrent des difficultés pour bénéficier de subventions.
Il manque à l’appel Bio4gas, de Bert, et la technologie développée par Agréole développement.
« L’intérêt de cette étude est qu’elle concerne différents types de procédés, pour des systèmes lisier ou fumier, ou les deux ensemble », souligne Jérémie Priarollo, de Solagro. « Se lancer dans la méthanisation reste risqué, même dans la petite méthanisation. Le coût ramené au kWe reste encore trop élevé aujourd’hui. La recherche et développement s’attachent à développer des process simples et robustes, qui pourront être standardisés, pour faire baisser le coût d’investissement et de fonctionnement. L’aspect temps de travail (portage du projet, suivi de l’installation, maintenance) ne doit pas être négligé. Si j’étais porteur de projet, avant de m’engager sur un petit projet individuel, je prendrais le temps de bien comparer cette approche avec une démarche en petit collectif : se regrouper avec des voisins pour partager le financement, le risque, le temps de travail peut s’avérer judicieux ; même si les projets collectifs ont l’inconvénient d’être plus longs à conduire. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Le soja non-OGM de la mer noire n'arrive plus à cause de la guerre en Ukraine.
Les prix des tourteaux se détendent un peu
La demande baisse. Le prix du non-OGM diminue, mais attention au manque de visibilité sur l'offre.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière