Aller au contenu principal
Font Size

Informatique en milieu rural
Des ondes radio pour désenclaver les plus isolés et favoriser la connexion à Internet

Habitant d´une zone oubliée de l´ADSL et du câble, vous pouvez bénéficier du haut débit, grâce aux technologies utilisant les ondes radios.


Nombreux sont ceux situés dans une zone non couverte par l´ADSL ou le câble, qui ne peuvent pas bénéficier des avantages de l´accès internet à haut débit : rapidité, pas d´immobilisation du téléphone pendant la connexion. Deux solutions existent. Le haut débit peut être amené dans une zone isolée via une antenne satellite.
Des ondes radios peuvent relier une borne ADSL lointaine à une antenne dans le village isolé. La mise en place de ces solutions n´est pas chose aisée, et se fait souvent pour plusieurs bénéficiaires, dans le cadre associatif, avec le soutien des collectivités locales.
L´antenne de réception est généralement reliée à un réseau d´utilisateurs, qui peuvent être plus ou moins disséminés autour du centre du village. La technologie Wi-Fi, qui utilise les ondes radios, semble très bien adaptée à ce genre de situation.

Jusqu´à 4 km sans fil
Quelques initiatives locales ont porté leurs fruits. A Vaour dans le Tarn, une antenne satellite amène le haut débit à un réseau fonctionnant avec du Wi-Fi. A Tessy dans la Manche, un réseau local Wi-Fi sera prochainement relié à une borne ADSL grâce aux ondes radio.
La technologie Wi-Fi, en utilisant les ondes radio, se dispense de fils. D´un côté se trouve une arrivée haut débit, borne ADSL, câble ou antenne satellite. Cette arrivée est reliée à un « point d´accès sans fil », installé soit par un opérateur (France Télécom) soit par une association d´utilisateurs.

De ce point d´accès, premier élément du réseau Wi-Fi, partent les ondes radios. Elles sont réceptionnées chez vous ou dans le bureau du Gaec, par un boîtier, qui est relié par un câble à votre ordinateur doté d´une carte Wi-Fi. Avec ce type d´installation, la distance maximale entre les deux points d´accès est de 300 mètres sans obstacle physique. Un petit bois entre les deux points oblige à réduire cette distance. Si un utilisateur est un peu loin du point d´accès et qu´il y a des obstacles, une antenne amplificatrice (reliée au boîtier par un câble) sur le rebord de la fenêtre ou sur le toit permet des connexions à 4 km de distance.
A Tessy, 14 foyers, dont deux éleveurs laitiers, sont en réseau. Ils sont reliés par ondes grâce au Wi-Fi, et ont accès à Internet via Numéris. Sur le toit de l´école primaire (reliée à Numéris), le plus haut point du village, a été installée l´antenne principale qui échange des ondes avec les autres membres du réseau.

Par « rebonds », les ondes peuvent aller loin
Le projet en cours de réalisation est de relier le réseau de Tessy à une borne ADSL située à St Lo (à 18 km), par les ondes radio. Quatre bornes « rebond » permettront de relayer les ondes radio jusqu´à Tessy, pour un investissement d´environ 7 500 euros. « Nous pourrons ainsi avoir du haut débit (11 Mb/s, puis à 54 Mb/s). C´est largement suffisant, même avec un réseau agrandi de nouveaux abonnés », précise Dominique Delport, vice-président de l´association La Toile de Tessy. Il estime que le coût de l´investissement pour un membre du réseau est d´environ 322 euros pour une petite antenne Wi-Fi, 10 mètres de câble Ethernet, une carte réseau Ethernet et un boîtier Wi-Fi. De 372 euros s´il faut une antenne de toit amplificatrice, 192 euros s´il se bricole une antenne « Ricoré ».

L´ami du haut débit : l´antenne « Ricoré »
L´ami du petit déjeuner est aussi celui des férus d´Internet en zone isolée. Pour amplifier les ondes radios entre deux antennes d´un réseau Wi-Fi, il vous suffit d´une boîte de Ricoré vide, d´une tige métallique et d´un connecteur R.F. de type N femelle. Cette antenne « maison » est ensuite installée sur un rebord de fenêtre ou sur le toit.
La méthode de fabrication est précise (percer à 44 mm du fond de la boîte un trou de 16 mm...), mais très simple ! Elle est très bien expliquée sur divers sites Internet que l´on trouve grâce au moteur de recherche google(1) en tapant « Ricoré ». Il est conseillé de laisser le couvercle de la boîte pour empêcher les oiseaux de s´y nicher. Les micro-ondes utilisées par le Wi-Fi traversent le couvercle.

(1) www.google.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière