Aller au contenu principal

Des nurseries au top

Assurer un logement de qualité à ses veaux, c’est investir pour l’avenir de votre élevage. Toutes les solutions conviennent, à condition de respecter les besoins des animaux.

Une température
de plus de 25°C demande
un effort d’adaptation
Une température
de plus de 25°C demande
un effort d’adaptation
© F. Mechekour

Soigner les conditions d’élevage plutôt que les veaux! Cet adage est bien connu. Pour autant, des enquêtes menées en Bretagne et dans le Calvados montrent que plus d’un veau sur dix ne dépassera pas l’âge de 6 mois.

Le risque de mortalité augmente avec la taille de troupeau : 10 % en moyenne dans les élevages de 50 vaches, et plus de 20 % pour les troupeaux de 200 vaches et plus.

Ces moyennes « cachent de très grosses disparités, avec des éleveurs chez lesquels la mortalité se situe autour de 5 % alors que d’autres sont systématiquement au dessus de 30 %, voire 50 % pour les situations les plus préoccupantes », note l’Institut de l’élevage dans son dossier intitulé « Des veaux laitiers en bonne santé ».

Bien sûr, les causes de mortalité sont très variées (condition de vêlage, ambiance dans la nurserie…) et peuvent se cumuler. Mais les conditions de logement tiennent une place centrale dans le bien-être ou au contraire la mortalité des veaux. C’est notamment vrai pour l’apparition de pathologies respiratoires.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est souvent « dans les nouvelles nurseries que l’on rencontre le plus de problèmes sanitaires », parce que la mécanisation des taches a été privilégiée par rapport au confort des veaux. Ce choix conduit parfois à construire des nurseries de trop grandes dimensions qui ne respectent pas les besoins des veaux, en particulier en ce qui concerne le volume d’air.

Niches, igloos, pouponnières, cases collectives, nurseries monopentes… toutes ces solutions ont fait leurs preuves à condition d’être réalisées dans les règles de l’art, comme en témoignent les éleveurs que nous avons rencontrés. Vous pourrez vous en inspirer pour améliorer l’existant ou réaliser un nouveau projet.

SOMMAIRE du dossier

Page 28 : Une ambiance et un nombre de places adaptés à chaque âge Recommandations

Page 32 : « Nous avons une pouponnière dédiée aux tout jeunes veaux » - Au Gaec Dupé Briend

Page 38 : « Tous nos veaux sont sous le même toit jusqu’à 4 mois » - Au Gaec la Chalandière

Page 42 : « Avec des niches, le système est évolutif et moins coûteux » - Au Gaec de la Rousselais

Les plus lus

éleveurs  avec leur troupeau au pâturage
« Nous dégageons 74 000 € de revenu disponible à deux en bio avec 36 vaches laitières »
Au Gaec du Bourguet, dans l’Aveyron, Camille et Lénaïc Vabre ont fait le pari osé de s’installer à deux sur une petite structure…
Christophe Baudoin, 36 ans, et son frère Vincent, 40 ans, ne craignent pas d’essayer de nouvelles pratiques pour produire plus de lait et maîtriser les charges.
« Avec un seul robot, nous produisons 1 million de litres de lait »
Le Gaec des sapins, en Loire-Atlantique, produit 1 million de litres de lait avec 83 vaches et un seul robot tout en…
Jérôme Curt, éleveur à la ferme du trèfle.
Bâtiments pour bovins : « Notre stabulation se rapproche du plein air »

La Ferme du trèfle, dans l’Ain, a monté un bâtiment novateur axé sur le bien-être animal. Pad cooling, toiture en Bartic,…

Selon Cyril Bapelle, vétérinaire nutritionniste (à gauche), « il faut réfléchir la gestion des mycotoxines en particules ingérées par vache et par jour ».
Mycotoxines : « Nous avons perdu 4 litres de lait par vache »

Dans la Manche, Romain Boudet, installé en individuel, a vu ses résultats techniques chuter après l’ouverture du silo de maïs…

Sylvain Tola, éleveur dans la Loire, et ses vaches montbéliardes au pâturage en mars
Prairie : « Dans la Loire, mes 65 vaches pâturent tout l’été sur 22 hectares »

Le dactyle, la luzerne, le lotier et six autres espèces composent les prairies des vaches laitières de Sylvain Tola, dans la…

Robot de traite : quel gain de production laitière lors du passage de la salle de traite au robot ?

Le passage de la salle de traite au robot de traite s’accompagne d’un gain de production par vache laitière. À paramètres…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière