Aller au contenu principal

Des marges de progrès sur le recyclage des films d’ensilage

Au plan national, le pourcentage de films d’ensilage collectés serait de l’ordre de 35 %, contre 80 % pour les films d’enrubannage. La collecte des ficelles et filets est sur les rails.

Proposer deux 
rendez-vous par an 
serait une solution 
pour améliorer 
la collecte des 
films usagés.
Proposer deux
rendez-vous par an
serait une solution
pour améliorer
la collecte des
films usagés.
© Adivalor

Le taux de collecte des films d’ensilage est inférieur à celui des film d’enrubannage. Ainsi, au plan national (près de 18 000 tonnes collectées), ces pourcentages seraient respectivement de 35 % et 80 %. Pierre de Lépinau, directeur d’Adivalor, a avancé plusieurs raisons pour expliquer ce phénomène lors des journées techniques du Comité français des plastiques en agriculture (CPA). « Les films d’ensilage sont plus compliqués à nettoyer et à plier que les films d’enrubannage. Et les quantités de balles d’enrubannage à récupérer étant très importantes, les agriculteurs sont au final plus mobilisés. » Les éleveurs ayant de moins en moins de temps disponible, « il faut leur simplifier le travail ». Proposer deux rendez-vous de collecte par an serait une solution pour « fractionner leur travail ».
Par ailleurs, le CPA et Adivalor ont signé le 8 janvier 2013 un accord qui officialise le lancement du programme national de collecte et de valorisation des ficelles et filets agricoles usagés. Les premières collectes ont débuté en avril 2013.


Premières collectes pour les ficelles et filets


« Les ficelles en polypropylène et les filets en polyéthylène sont utilisés pour le conditionnement des fourrages par plus de 100 000 agriculteurs. Quelque 20 000 tonnes de ficelles et 8000 tonnes de filets balles rondes sont utilisées chaque année », selon le CPA.
Une écocontribution est prélevée par le metteur en marché sur chaque tonne de produit, livrée sur le territoire métropolitain. Son montant est de 40 € par tonne pour les ficelles et de 110 € par tonne pour les filets.
Les ficelles sont recyclées. En revanche, il va falloir patienter pour les filets, dont le recyclage fait l’objet de recherche engagées par Adivalor. En attendant, ils sont expédiés dans des centres de stockage de déchets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les betteraves fourragères sont majoritairement mélangées à de la paille, du foin ou de l’ensilage de maïs.
Les éleveurs laitiers sont de plus en plus séduits par la betterave fourragère
La betterave fourragère assure une sécurité alimentaire à l’élevage, tant en volume qu’en valeur nutritionnelle. Quelle que soit…
Dans les conditions climatiques actuelles, de nombreux chantiers de récoltes de maïs commenceront avant le 15 août.
Les récoltes de maïs fourrage ont déjà commencé
Les premiers chantiers d’ensilage de maïs fourrage ont déjà débuté.
En aménageant une ancienne grange en escape game, Romain Soucaze entend attirer un nouveau public sur sa ferme où il vend du lait cru et du beurre.
Un escape game à la ferme
Enfermés dans une ancienne grange, les visiteurs de la ferme « Chez Sancet » découvriront au fil des énigmes la tradition…
La FNPL promet des manifestations si le prix du lait n’augmente pas à la rentrée
Le syndicat met la pression sur les distributeurs : si le prix de la brique de lait n’augmente pas d’ici le 1er
La proximité des exploitations facilite les collaborations entre éleveurs et céréaliers
Contractualisez-vous avec des céréaliers pour sécuriser vos stocks ?
Des synergies sont possibles entre exploitations d’élevage et de grandes cultures. Cette coopération peut notamment vous…
La part de marchés de la marque Candia dans le rayon des lait de consommation s'élève à 17,5% (+0,2%/2020)
Un résultat en hausse pour Sodiaal mais encore loin de ses ambitions
Après une année tout juste à l’équilibre, la coopérative affiche en 2021 un résultat courant de 10 millions d’euros pour un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière