Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des itinéraires pour sécuriser l’implantation des prairies

Face aux aléas climatiques qui perturbent régulièrement l’implantation des prairies, le groupe « fourrage » des Pays de Loire a testé plusieurs itinéraires alternatifs. Le semis sous couvert de fin d’été apparaît comme le plus sécurisant.

Des sécheresses estivales qui se prolongent mais aussi des fins d’hiver humides parfois suivies d’épisodes de sécheresse précoces : les semis de prairie sont régulièrement pénalisés par les conditions météo. « En Pays de la Loire, les implantations de fin d’été, les plus courantes, sont affectées une année sur deux par le manque d’eau, relève Stéphanie Guibert, conseillère prairies à la chambre d’agriculture de Mayenne et membre du groupe régional. Face à ce constat, nous avons souhaité tester des itinéraires alternatifs pour voir si certains permettaient de sécuriser l’implantation des prairies ». Et afin que les résultats soient plus robustes, les essais ont été menés sur plusieurs années (2011-2015) et sur une vingtaine de sites (fermes expérimentales et exploitations agricoles) dans des contextes pédo-climatiques variés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière