Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Des indicateurs précis à construire »

La FNPL se donne six mois pour faire aboutir le plan de la filière laitière validé en décembre.

Nous avons la satisfaction avec la signature du plan filière d’avoir pu recréer une dynamique interprofessionnelle. Nous discutons avec les distributeurs, les ONG et les associations de consommateurs, le travail en réseau des OP est acté : l’interprofession devient l’endroit où toute la chaine va se parler », a souligné le président de la FNPL Thierry Roquefeuil, lors d’une conférence de presse le 17 janvier.

Avec le plan filière (voir Réussir Lait janvier 2018 p.10), le syndicat souhaite « limiter la volatilité du prix du lait en stabilisant le marché intérieur, un marché qui assure les débouchés pour 60% du lait collecté ». Il veut aussi « améliorer sa valorisation en faisant reconnaître les valeurs de l’amont au travers de la signature France Terre de lait", notamment la diversité des systèmes de production. Ce socle commun n’empêchera pas une segmentation. "Nous sommes prêts à nous engager autour de ces valeurs dans des cahiers des charges à condition qu’il y ait une vraie reconnaissance en euros sur le marché intérieur ».

Faire reconnaître les valeurs de l’amont

La Loi en préparation, suite aux États généraux, permettra à l’interprofession "de faire des recommandations sur les modalités d'utilisation d'indicateurs". Le travail de construction d'indicateurs économiques, et celui encore plus difficile d' indicateurs de valorisation du socle "France, Terre de lait", reste à faire au niveau de l'interprofession. Pour les négociations commerciales en cours, la Loi Sapin 2 impose aux industriels de faire figurer le prix prévisionnel payé aux producteurs pour l’année à venir dans les négociations générales de vente transmises aux transformateurs avant le 1er décembre. "Les valeurs vont de 335 €/1000 l à 375 €/1000l, indique André Bonnard, secrétaire général de la FNPL. Mais selon l'opérateur, il peut s’agir d’un prix de base, d’un prix à composition moyenne, d’un prix pour le lait valorisé sur le marché intérieur…, certains le précisent, d’autres pas. Pour nous, tout l’enjeu est d’arriver à construire au niveau de l’interprofession quelque chose de très précis. Nous souhaitons des références à des coûts de production et à des indicateurs de valorisation des marchés ».

La future Loi prévoit par ailleurs une évaluation de l’évolution du revenu des producteurs au bout de 18 mois. Ainsi que l’augmentation du seuil de revente à perte et un encadrement des promotions: "une contrepartie pour les transformateurs."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

La salle de traite du Gaec de Mont de Mangue est équipé d’un plancher mobile et de griffes légères. Les seaux des lavettes essorées sont suspendus à des chaînes réglables. © MSA Ain-Rhône
Huit points pour un meilleur confort de traite
Les troubles musculo-squelettiques, dus à des mauvaises postures, sont fréquents chez les trayeurs. Améliorer le confort de…
camion de collecte Biolait
Le prix du lait Biolait à 470,59 €/1000 l sur 2019
Avec le retour sur résultat de Biolait, le prix du lait 2019 moyen perçu par les éleveurs adhérents atteint 470,59 €/1000 l…
La Villarde fera son show au Salon international de l’agriculture
SIA : six vaches et six génisses de race Villard-de-Lans seront présentes au Salon international de l’agriculture cette année.…
Selon les années, 5 000 à 10 000 corneilles noires, pies bavardes et corbeaux freux sont capturés en Loire-Atlantique. Ce type d’opération est mené sur différents départements. © Polleniz
La lutte collective contre les corneilles noires a fait ses preuves
Dans différents départements, des opérations concertées de piégeage de corneilles noires permettent de maintenir les populations…
Améliorer la qualité du colostrum profitera aux éleveurs avec un bénéfice pour les veaux et les vaches. La vente de colostrum n'étant que la cerise sur le gâteau. © A. Conté
La Prospérité étend sa collecte de colostrum en Normandie
Doubler les volumes et améliorer la qualité du colostrum collecté sont les deux objectifs de la coopérative des Hauts-de-France.
 © Sunlait
Le prix Sunlait à 340,28 € sur le 1er trimestre 2020

Le transformateur laitier Savencia et l'association d'organisations de producteurs Sunlait ont négocié…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière