Aller au contenu principal

Japon
Des excédents transformés en fromages « naturels »


La production laitière au Japon est estimée à 8,2 millions de tonnes. Le lait est entièrement collecté par des coopératives auprès desquelles les transformateurs font leurs achats. Il n´existe pas officiellement de quotas sur l´île du Soleil Levant. Mais du fait notamment d´une baisse de consommation de lait, « il existe actuellement au Japon un excédent de lait matière première évalué à plus de 300 000 tonnes », selon un rapport réalisé suite à une mission Cniel export dans ce pays. Et les poids lourds nippons de la transformation que sont Snow Brand, Meiji et Morinaga, « ont l´intention de le transformer en fromages de préférence naturels ». Le qualificatif de naturel s´oppose aux fromages fondus qui dominent le marché des fromages, évalué globalement à 260 000 tonnes. En 2005, la France aurait exporté environ 7 500 tonnes de fromage au Japon dont environ deux tiers de fondus. « Qualitativement, l´offre fromagère française présente sur le marché japonais est extrêmement large. Les opérateurs français se réjouissent de cette situation car elle tire vers le haut l´image de l´offre fromagère française. »
L´offre fromagère française présente sur le marché japonais est extrêmement large. ©R. Lemoine

Les quelque 128 millions de Japonais ne sont pas de gros consommateurs de fromages (environ 2 kg/habitant/an). Mais leur exigence sur la qualité du produit et de sa présentation, leur curiosité et penchant pour la bonne gastronomie semblent autant d´atouts pour « l´offre fromagère française et sa promotion ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Magalie Lelong. « Grâce aux robots, je peux consacrer plus de temps aux vaches. Je les connais aussi bien que quand j’étais en salle de traite. »
« Avec un robot, c’est 360 jours de bonheur par an »
Au Gaec de la Rue, dans la Manche. Ayant 700 000 litres de lait en plus à produire et 160 vaches à traire, les associés ont opté…
Quelle que soit la longueur de coupe, elle doit être franche pour ne pas défibrer le maïs, et les grains doivent être pulvérisés pour optimiser leur digestion et limiter le gaspillage d’amidon.
Gare aux effets de mode sur la longueur de coupe des ensilages de maïs
Brins courts, brins longs… Le choix de la longueur de coupe est propre à chaque élevage. Il n’y a pas de recommandation…
L'aide couplée aux UGB bovins lait et mixtes sera de 57 €/UGB, avec un plafond de 40 UGB.
Elevage laitier : Où va la PAC version française ?
Entrer dans les écorégimes sera un enjeu fort pour tous les agriculteurs. Voici les grandes lignes du Plan stratégique français (…
Les trois associés, Hélène et Flavien Servot et Maguy Maury, peuvent gérer seuls le fonctionnement des robots.
Deux robots et du pâturage pour 136 vaches
Le Gaec de la Berquerie, dans la Manche, a conçu son bâtiment et son système pour que les vaches soient toujours libres d’aller…
La collecte laitière française reculait moins la première semaine de mars : -1,3 % par rapport à 2020.  © J. Chabanne
Prix du lait : la Coopération laitière prévoit une hausse de 13 à 15 €/1000 l sur 2021
«Nous prévoyons une hausse du prix du lait payé aux producteurs adhérents des coopératives de 13 à 15 euros les 1000 litres pour…
Le blé égyptien offre aussi une valeur alimentaire intéressante.  © Semental
Le blé égyptien surprend par sa productivité

De la famille des sorghos, le blé égyptien est une espèce qui part vite en végétation et est très…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière