Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

groupe Zéro Clivages en Dordogne
Des éleveurs expérimentent la sortie du glyphosate

Pour supprimer le désherbage, des éleveurs laitiers testent des associations de maïs-légumineuses et des couverts permanents conduits en agriculture de conservation.

Konrad Schreiber, agronome spécialiste de l’agriculture de conservation, n’en démord pas : « Un : le travail du sol est responsable de la dégradation environnementale. Deux : le sol nu est une hérésie, il faut mettre du végétal partout. » Ces deux fondamentaux de l’agriculture de conservation, outre les rotations culturales, seront au cœur de l’agriculture de demain, croit-il. Mais, jusqu’ici, cette agriculture, qui fait la part belle au semis direct, s’est largement appuyée sur le glyphosate pour maîtriser les adventices et détruire les couverts végétaux. On connaît les débats dont fait l’objet cette molécule emblématique et les menaces d’interdiction qui pèsent sur elle. L’agronome expérimente avec des groupes d’agriculteurs de « nouveaux modèles » de gestion du désherbage où la chimie ne serait pas totalement absente, mais seulement « un outil pompier » pour sauver une récolte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière