Aller au contenu principal

Entreprises du Nord de l´Europe
Des centaines d´éleveurs européens changent de laiterie

Des centaines d´éleveurs du Nord de l´Europe ont annoncé qu´ils quitteraient leur laiterie début 2008, pour rejoindre d´autres laiteries, ou aller sur le marché du lait spot.


Ca bouge beaucoup en Europe avec la hausse du prix du lait et les surenchères entre entreprises. Le transformateur Campina - une coopérative travaillant sur les Pays-Bas, l´Allemagne et la Belgique - va perdre des centaines d´éleveurs. « 500 éleveurs allemands vont quitter Campina début 2008, pour rejoindre des laiteries leur proposant des contrats mieux rémunérés. 180 à 200 éleveurs allemands, belges et néerlandais ont annoncé leur départ pour avril 2008. Certains iront sur le marché spot », expose Benoît Rouyer, d´Ubifrance.
Plus de 180 éleveurs scandinaves ont annoncé leur départ à la coopérative suédoise Arla foods. Ils prévoient de rejoindre Danish Dairy. Peu après cette annonce, « huit éleveurs suédois, produisant ensemble 35 millions de litres de lait, ont décidé de quitter Arla, pour bâtir leur propre site de transformation laitière, qui fabriquera des poudres de lait et de la crème », ajoute Benoît Rouyer.

Des industriels déstabilisés
Ces éleveurs font un pari sur l´avenir : celui d´un prix du lait durablement élevé. Les experts sont inquiets, car nul ne sait combien de temps les prix resteront élevés : le temps de recapitaliser dans du cheptel pour produire plus et inverser les marchés ? Ou bien la demande asiatique maintiendra-t-elle la tension ? « Ce qu´on sait, c´est qu´il y aura de fortes oscillations, et qu´il n´y aura plus de visibilité sur le long terme. On n´a jamais vu une telle hausse, si rapide. Et aujourd´hui, se profile déjà un changement sur les marchés. Les indicateurs des produits industriels baissent, les prix au détail en Allemagne commencent à rebaisser. » Les entreprises sont déstabilisées par tous ces mouvements, et cherchent à consolider leur collecte. Ils vont jusqu´à aller chercher du lait, voire de nouveaux éleveurs, hors de leurs frontières.
Des Allemands, Belges, Espagnols viennent chercher du lait en France. Les Italiens ramènent du lait de Slovénie. Le lait ne connaît plus de frontière. « Mais cette situation remet en question la survie de sites de transformation, comme en Slovénie, où un quart du lait est récupéré par les Italiens, ou en République tchèque où beaucoup de lait part à l´étranger », illustre Benoît Rouyer.

Les plus lus

tous les membres associés et salariés du Gaec de l'Alliance en Moselle.
Installation en Gaec : « Malgré mon jeune âge, les associés m’ont rapidement fait confiance »
En Moselle, le Gaec de l’Alliance a accueilli Victor Cordel lorsqu’il n’avait que 24 ans. Le jeune agriculteur s'est très vite vu…
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée
Installation en élevage laitier : « Je transmets ma ferme neuf ans avant ma retraite »
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée a décidé de transmettre, avant la fin de sa carrière, son exploitation à un ancien…
Près de 1000 producteurs de lait adhérent aux six OP Sunlait. La crainte d'une non collecte de lait à partir du 8 mars est présente, même si Savencia assure qu'elle a ...
Sunlait contre Savencia : à quatre semaines de la fin de leur contrat, les producteurs cherchent des solutions

Pour pousser l'industriel à discuter avec elle, Sunlait annonce qu'elle va se pourvoir en cassation contre Savencia, et qu’…

Elevage laitier bio
Comment évolue le prix du lait bio ?

Alors que l'écart entre le prix du lait bio et le prix du lait conventionnel n'était plus que de 40 euros les 1000 litres…

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec Les chênes clairs, en Haute-Savoie : « Ce n'est pas que l'essai du jeune ; c'est l'essai de tous les associés, autour d'un projet ...
Installation en Gaec : « Nous avons réalisé un suivi en relations humaines lors de notre année d'essai »

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec les chênes clairs, en Haute-Savoie, a réalisé deux essais avant de s’installer. Le…

Victoire Guéret, François Guéret et Delphine Guéret, éleveurs en Eure-et-Loir
Transmission : « Nous investissons un million d’euros pour installer nos filles sur notre exploitation laitière »

En Eure-et-Loir, dans la famille Guéret, la transmission de l’élevage laitier familial passe par des choix d’investissement…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière