Aller au contenu principal

DÉLÉGUER POUR TRAVAILLER MOINS ET MIEUX

Confier à d’autres certaines tâches permet de dégager du temps, plus souvent qu’on le croit sans perdre d’argent, et parfois même en en gagnant.

LA DÉLÉGATION IMPLIQUE
DE FAIRE CONFIANCE
AUX AUTRES
LA DÉLÉGATION IMPLIQUE
DE FAIRE CONFIANCE
AUX AUTRES
© F. Mechekour

Les conditions de travail et l’astreinte quotidienne sont une préoccupation majeure en élevage laitier. La comparaison avec les autres catégories socioprofessionnelles, l’agrandissement des structures et la raréfaction de la main-d’oeuvre se conjuguent pour accentuer un malaise qui pousse parfois jusqu’à l’abandon de la production laitière. Fort heureusement, de nombreuses solutions existent pour alléger le volume et la pénibilité du travail, réduire le stress en période de pointe… Et, cerise sur le gâteau, ces leviers s’avèrent le plus souvent rentables sur le plan économique soit parce qu’ils coûtent moins cher, soit parce qu’ils permettent de recentrer ses efforts sur le troupeau laitier et donc d’améliorer l’efficacité du système.

La délégation partielle ou totale des cultures à une Cuma, une entreprise de travaux agricole ou à un voisin particulièrement bien équipé est une solution qui a fait ses preuves dans bon nombre de cas, à condition bien sûr d’éviter l’écueil du suréquipement. Mettre en pension ses génisses en est une autre, mais beaucoup moins répandue. Cette solution peut s’avérer plus coûteuse de prime abord. Mais, lorsque la délégation permet d’améliorer les performances de l’atelier lait, la qualité de l’élevage des génisses, de baisser la densité d’animaux dans les bâtiments… le calcul redevient vite favorable.

La ferme expérimentale de Trévarez dans le Finistère a expérimenté avec succès le passage à une distribution hebdomadaire de l’ensilage de maïs avec une désileuse-cube (lire Réussir Lait élevage de février 2009, page 61). Sur un troupeau de soixante vaches, on peut espérer un gain de 30 à 40 %, (1 h30 à 3 h 00 par semaine, selon la situation de départ) sur le temps passé à l’affouragement des vaches sans modifier leurs performances laitières.

Une autre solution consiste à déléguer complètement l’alimentation des vaches à une Cuma équipée d’une desileuse automotrice. Cette solution très pratique peut parfois nécessiter des modifications importantes au niveau de l’accès à la stabulation, aux silos… Les tâches administratives pèsent de plus en plus dans la charge de travail. Mais attention, leur délégation est délicate parce que l’on ne « possède plus ses chiffres ». Quoi qu’il en soit, c’est toujours mieux que de se laisser noyer « sous la paperasse » et de ne pas remplir ses obligations réglementaires. Dans tous les cas de figure, pour répondre aux attentes, la délégation implique de faire confiance aux autres. Ce n’est pas toujours facile, mais cela vaut vraiment la peine de s’y pencher. ■

Sommaire

Page 36 : « Ne plus distribuer la ration est un vrai soulagement » - Cuma de Colombiès dans l’Aveyron

Page 38 : Moins de travail d’astreinte et un rationnement optimisé - Enquête en Ille-et-Vilaine

Page 40 : « J’ai gagné en qualité de vie en déléguant les cultures » - Olivier Vaast dans le Pas-de-Calais

Page 43 : « Déléguer les travaux gourmands en puissance est rentable » - D. Guého, FDCuma 56

Page 44 : Faire élever ses génisses : des précautions sont nécessaires - Étude au cas par cas

Page 48 : « Déléguer une partie des papiers pour mieux suivre l’élevage » - Dans le Finistère

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Simon, Hadrien et Hugues Bellenguez. « L’adhésion au groupe lait de Simon lors de son installation, nous a permis de prendre rapidement conscience que nos charges étaient trop élevées. »
« Nous produisons deux fois plus de lait à moindre coût »
Au Gaec du Calvaire, dans le Pas-de-Calais. Grâce au groupe lait et au soutien de son père, Simon Bellenguez a réussi à produire…
L’élevage de Renato Aceto, dans le Sud de l’Italie, envisage de traire plus de 1 000 vaches avec le concept de traite par lots VMS d’ici le printemps 2022.
DeLaval propose un nouveau concept pour la traite robotisée
Traire des lots de vaches à heures fixes avec des robots, tel est le principe du concept VMS Batch milking dédié à l’optimisation…
441 000 vaches laitières pourraient disparaître d’ici 2030
441 000 vaches laitières pourraient disparaître d’ici 2030
Un flux de départ important, des installations en nombre insuffisant pour remplacer tous les départs, moins de croissance et de…
Michel Lacoste était éleveur laitier dans le Cantal et président du Cnaol
Décès de Michel Lacoste, président du Cnaol

Le Cnaol (AOP laitières), la FNPL ainsi que l’interprofession laitière annoncent, le 22 novembre, le décès de…

Collecte de lait par la Société laitière des Monts d'Auvergne chez les éleveurs du Massif du Sancy pour la fabrication de Saint-Nectaire AOP. Salarié de la laiterie chez l'éleveur près du camion, dans la cour de ferme. Industrie agroalimentaire.
Prix du lait en hausse et collecte en baisse en France en septembre
La hausse du prix du lait conventionnel ne suffit pas à couvrir toutes les hausses de charges. Le prix du lait bio recule pour le…
Les trois associés Philippe, Pierre-Louis et Damien. «On apportait du foin séché en grange depuis 2016, mais les résultats n'étaient pas ceux attendus.C'est l'apport d'eau qui a permis de valoriser la ration.»
« Nous couplons séchage en grange et méthanisation »
Dans les Côtes-d’Armor, l’EARL Dolo est passée d’un système basé sur l’ensilage d’herbe et de maïs au foin séché en grange pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière