Aller au contenu principal

Dégâts sur maïs : les corbeaux ont été dupés par le blé

Le blé ou l’orge, utilisés comme plantes-appâts contre les taupins, ont aussi un intérêt pour protéger les semis de maïs des oiseaux.

C'est en réalisant des essais avec le Ceta 35 dans le cadre d'Ecophyto que Philippe Bougeard, éleveur en Ille-et-Vilaine a découvert de façon inattendue une nouvelle piste pour leurrer les corvidés. « Au printemps dernier, j’ai semé du maïs sous couvert de blé pour tester cette solution comme alternative aux insecticides contre les taupins sur une parcelle à risque, raconte l'exploitant. J’ai été surpris de voir que cela avait un effet très intéressant contre les corbeaux ! », Jusqu’alors, il n’avait jamais eu de souci de corbeaux. Et là, en l’espace de quatre jours, après le week-end de l’Ascension, il a retrouvé une partie de sa parcelle bonne à ressemer, avec la quasi-totalité des plants sectionnés au stade 3-4 feuilles.

Des attaques ciblées sur les bandes sans blé

Sur la parcelle de 4 hectares, seules les bandes semées sans blé ont été ravagées. Celles où du blé avait été semé à la volée (20 kg/ha) étaient intactes. « On y voyait les rangs de maïs, mais comme c’était vert partout, cela a dû leurrer les corbeaux. » Philippe a re-semé 2 hectares de maïs. « J’ai gardé de la semence fermière de blé pour renouveler l’opération ce printemps en semant en décomposé : le blé à la volée sur le labour (25-30 kg/ha), et le maïs le lendemain, après passage de la herse. »

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-Baptiste Decheppe. "Avant, on distribuait la ration le matin. Le problème, c'est que quand arrivait le soir, non seulement la ration était déconcentrée car les vaches avaient trié toute la journée, et en plus elles n’avaient pas forcément toujours suffisamment à manger durant la nuit. " © DR
« En distribuant la ration le soir, les bouses sont beaucoup plus homogènes »
Distribuer la ration le soir a eu un impact positif sur le troupeau. Jean-Baptiste Decheppe, éleveur dans le sud de la Meuse, en…
Ludovic Ménoret préfère se concentrer sur la production de lait plutôt que sur les cultures. © V. Bargain
« Seul sur mon exploitation laitière, je délègue tous les travaux de culture »
Installé en 2016, Ludovic Ménoret a choisi de déléguer presque tous les travaux des champs. Un fonctionnement qui permet de…
Les quatre associés du Gaec des Sources. « L’empreinte carbone nous servira d’indicateur dans l’amélioration de nos pratiques. » © E. Bignon
"Notre exploitation laitière va vendre des crédits carbone"
Commercialiser leur réduction d’émission de gaz à effet de serre sur le marché volontaire des crédits carbone : c’est ce que le…
400 vaches mortes : les éleveurs laitiers victimes des éoliennes attendent un ultime rapport
En Loire-Atlantique, deux élevages accusent les éoliennes toutes proches d’entraîner de graves troubles sur leurs animaux. Une…
Jonathan Karcher, Gilles Urban et Gaëtan Karcher, associés du Gaec Hohrain depuis 2016. © C. Reibel
« Le lait de pâturage est un plus pour le bien-être de nos animaux comme pour nous »
Au Gaec Hohrain, à Mietesheim dans le nord du Bas-Rhin, Gilles Urban, Jonathan et Gaëtan Karcher ont saisi au bond en 2017 la…
Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès
Grandes Cultures
En 48 heures, FranceAgriMer a enregistré 4 000 dossiers de demandes de subventions pour l’aide à l’investissement matériel dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière