Aller au contenu principal

Inra de Tours
De nouveaux bâtiments dédiés à la recherche sur la fertilité

Le logement de cinquante Holsteins dans une nouvelle étable va permettre d´étudier les causes de la dégradation de la fertilité dans cette race.


L´Inra de Tours, à Nouzilly en Indre-et-Loire, a inauguré ses nouveaux bâtiments expérimentaux le 5 avril dernier.
Il y a six ans, un incendie avait notamment ravagé la stabulation des vaches laitières.
« Une nouvelle étable va héberger une cinquantaine de Prim´Holsteins, qui vont être utilisées dans notre programme de recherche consacré au problème de fertilité chez les vaches à haut potentiel laitier », souligne Danielle Monniaux, directrice de l´Unité mixte de recherche de physiologie de la reproduction et des comportements.

« Notre objectif est d´essayer de comprendre l´origine de la baisse de la fertilité constatée depuis une quinzaine d´années dans la population Holstein en Europe et aux États-Unis. Ce phénomène est à mettre vraisemblablement en relation avec la sélection sur la production laitière. »
Les nouvelles installations permettront de suivre les animaux individuellement afin de mesurer l´impact de la génétique et de l´environnement (alimentation, niveau de production.) sur la fertilité.
Ce programme devrait s´étaler sur cinq ans.
Une autre étable pourra accueillir une centaine de génisses, destinées à des programmes de recherche également dédiés à la fertilité femelle et visant à améliorer la production d´embryons.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Une action de relevé de prix en supermarché. L'objectif est de faire passer des hausses de prix des produits laitiers et qu'elles soient répercutées aux producteurs.
Prix du lait : Les éleveurs français s'impatientent
Avec 428,5 €/1000 l pour Lactalis de prix de base en 38/32 sur juin-juillet-août en moyenne nationale et environ 415 € de prix…
Les betteraves fourragères sont majoritairement mélangées à de la paille, du foin ou de l’ensilage de maïs.
Les éleveurs laitiers sont de plus en plus séduits par la betterave fourragère
La betterave fourragère assure une sécurité alimentaire à l’élevage, tant en volume qu’en valeur nutritionnelle. Quelle que soit…
Dans les conditions climatiques actuelles, de nombreux chantiers de récoltes de maïs commenceront avant le 15 août.
Les récoltes de maïs fourrage ont déjà commencé
Les premiers chantiers d’ensilage de maïs fourrage ont déjà débuté.
En aménageant une ancienne grange en escape game, Romain Soucaze entend attirer un nouveau public sur sa ferme où il vend du lait cru et du beurre.
Un escape game à la ferme
Enfermés dans une ancienne grange, les visiteurs de la ferme « Chez Sancet » découvriront au fil des énigmes la tradition…
La FNPL promet des manifestations si le prix du lait n’augmente pas à la rentrée
Le syndicat met la pression sur les distributeurs : si le prix de la brique de lait n’augmente pas d’ici le 1er
La proximité des exploitations facilite les collaborations entre éleveurs et céréaliers
Contractualisez-vous avec des céréaliers pour sécuriser vos stocks ?
Des synergies sont possibles entre exploitations d’élevage et de grandes cultures. Cette coopération peut notamment vous…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière