Aller au contenu principal

Inra de Tours
De nouveaux bâtiments dédiés à la recherche sur la fertilité

Le logement de cinquante Holsteins dans une nouvelle étable va permettre d´étudier les causes de la dégradation de la fertilité dans cette race.


L´Inra de Tours, à Nouzilly en Indre-et-Loire, a inauguré ses nouveaux bâtiments expérimentaux le 5 avril dernier.
Il y a six ans, un incendie avait notamment ravagé la stabulation des vaches laitières.
« Une nouvelle étable va héberger une cinquantaine de Prim´Holsteins, qui vont être utilisées dans notre programme de recherche consacré au problème de fertilité chez les vaches à haut potentiel laitier », souligne Danielle Monniaux, directrice de l´Unité mixte de recherche de physiologie de la reproduction et des comportements.

« Notre objectif est d´essayer de comprendre l´origine de la baisse de la fertilité constatée depuis une quinzaine d´années dans la population Holstein en Europe et aux États-Unis. Ce phénomène est à mettre vraisemblablement en relation avec la sélection sur la production laitière. »
Les nouvelles installations permettront de suivre les animaux individuellement afin de mesurer l´impact de la génétique et de l´environnement (alimentation, niveau de production.) sur la fertilité.
Ce programme devrait s´étaler sur cinq ans.
Une autre étable pourra accueillir une centaine de génisses, destinées à des programmes de recherche également dédiés à la fertilité femelle et visant à améliorer la production d´embryons.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

La ferme des 1000 vaches ne livrera plus de lait au 1er janvier 2021
Coup de tonnerre à la ferme des 1000 vaches à Drucat dans la Somme. Face au manque de visibilité à moyen terme, le gérant,…
[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au 1er avril
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière