Aller au contenu principal

Inra de Tours
De nouveaux bâtiments dédiés à la recherche sur la fertilité

Le logement de cinquante Holsteins dans une nouvelle étable va permettre d´étudier les causes de la dégradation de la fertilité dans cette race.


L´Inra de Tours, à Nouzilly en Indre-et-Loire, a inauguré ses nouveaux bâtiments expérimentaux le 5 avril dernier.
Il y a six ans, un incendie avait notamment ravagé la stabulation des vaches laitières.
« Une nouvelle étable va héberger une cinquantaine de Prim´Holsteins, qui vont être utilisées dans notre programme de recherche consacré au problème de fertilité chez les vaches à haut potentiel laitier », souligne Danielle Monniaux, directrice de l´Unité mixte de recherche de physiologie de la reproduction et des comportements.

« Notre objectif est d´essayer de comprendre l´origine de la baisse de la fertilité constatée depuis une quinzaine d´années dans la population Holstein en Europe et aux États-Unis. Ce phénomène est à mettre vraisemblablement en relation avec la sélection sur la production laitière. »
Les nouvelles installations permettront de suivre les animaux individuellement afin de mesurer l´impact de la génétique et de l´environnement (alimentation, niveau de production.) sur la fertilité.
Ce programme devrait s´étaler sur cinq ans.
Une autre étable pourra accueillir une centaine de génisses, destinées à des programmes de recherche également dédiés à la fertilité femelle et visant à améliorer la production d´embryons.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Magalie Lelong. « Grâce aux robots, je peux consacrer plus de temps aux vaches. Je les connais aussi bien que quand j’étais en salle de traite. »
« Avec un robot, c’est 360 jours de bonheur par an »
Au Gaec de la Rue, dans la Manche. Ayant 700 000 litres de lait en plus à produire et 160 vaches à traire, les associés ont opté…
Quelle que soit la longueur de coupe, elle doit être franche pour ne pas défibrer le maïs, et les grains doivent être pulvérisés pour optimiser leur digestion et limiter le gaspillage d’amidon.
Gare aux effets de mode sur la longueur de coupe des ensilages de maïs
Brins courts, brins longs… Le choix de la longueur de coupe est propre à chaque élevage. Il n’y a pas de recommandation…
Les trois associés, Hélène et Flavien Servot et Maguy Maury, peuvent gérer seuls le fonctionnement des robots.
Deux robots et du pâturage pour 136 vaches
Le Gaec de la Berquerie, dans la Manche, a conçu son bâtiment et son système pour que les vaches soient toujours libres d’aller…
tourteau stocké à la ferme
Dépendance au soja : La diversification des ressources protéiques s'accélère en filière bovin lait
Répondre à la demande en "zéro déforestation". Réduire l'exposition à la volatilité prix. Améliorer le bilan carbone. La…
La collecte laitière française reculait moins la première semaine de mars : -1,3 % par rapport à 2020.  © J. Chabanne
Prix du lait : la Coopération laitière prévoit une hausse de 13 à 15 €/1000 l sur 2021
«Nous prévoyons une hausse du prix du lait payé aux producteurs adhérents des coopératives de 13 à 15 euros les 1000 litres pour…
Un projet bâtiment, ça ne s’improvise pas
Un projet bâtiment, ça ne s’improvise pas
Une enquête auprès de 456 éleveurs laitiers français ayant construit un bâtiment depuis moins de dix ans a été menée au printemps…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière