Aller au contenu principal

Entreprises mondiales
Danone étudie des projets de fermes géantes


Le modèle existe déjà, il s´appelle Al Safi Dairy Farm : plus de 25 000 vaches en plein milieu du désert saoudien, avec des animaux traits trois ou quatre fois par jour produisant plus de 10 000 kg de lait, et de l´eau captée à 1800 mètres de profondeur, aussi bien pour abreuver les animaux pour irriguer les cultures.
C´est Danone qui transforme le lait de cette gigantesque ferme laitière, la plus grande du monde, par le biais d´une joint venture avec Al Safi.

Sécuriser l´approvisionnement
Le groupe vient d´annoncer qu´il étudiait des projets de fermes de ce type, pour sécuriser son approvisionnement en lait, en volume et en qualité, et réduire les coûts de transport et de logistique en implantant ces « fermes » à proximité de ses usines. Ces projets concernent des zones du monde où Danone est déjà présent, et où la production locale est insuffisante ou mal organisée. Ils serviront à fournir le marché local ou régional. Le groupe se dit prêt à saisir « les opportunités » qui se présenteront, et ne pas avoir d´à priori sur les pays concernés, le nombre d´unités ou les formes de partenariats avec des investisseurs. « Tout est possible. »
Un premier projet pourrait voir le jour fin 2008. Mais Danone reste pour le moment très discret sur ce projet et les quelques autres à l´étude.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le kernza est loin d'avoir livré tous ses secrets.  © O. Duchene
Le kernza, une graminée pérenne
Encore très peu connu, le kernza est une plante multiusage : fourrage, grain, agronomique, voire énergétique.
Le moha est plutôt destiné à la fauche. Ici, une variété tardive, pour optimiser la valeur alimentaire.  © Cérience
Le moha, pour produire en peu de temps
Plus utilisé que le millet perlé, le moha est réputé monocoupe. Il est pourtant capable de repousser et d'offrir une deuxième…
Christophe Vermet. « Nous inséminons des vaches dès 45-60 jours avec un niveau de production laitière de 50 kg. » © F. Mechekour
« Nous misons sur des inséminations précoces après vêlage »
Le Gaec des Onze Ecluses, en Ille-et-Vilaine, produit 815 000 l de lait avec un robot. Pour y parvenir, les associés font en…
L’insémination par l’éleveur fait toujours plus d'adeptes
Près de 5 400 éleveurs (+ 6 %/2019) ont réalisé eux-mêmes les inséminations dans leur troupeau en 2020. L’IPE a représenté 12 %…
Laurent Bernadieu, éleveur. Au fond, la stabulation des vaches et le poulailler en prolongement. © B. Griffoul
Laurent Bernadieu dans les Landes : « Je ne me voyais pas faire autre chose que du lait »
Un subtil équilibre entre plusieurs activités, dont un atelier laitier d’une cinquantaine de vaches bien géré. Telle est la…
En bonnes conditions, avec un semis fin mai, le teff grass peut être exploité de début juillet à octobre. © Emergence
Le teff grass doit encore être apprivoisé
De bonne valeur alimentaire, multicoupe et aimant la chaleur : le teff grass est prometteur. Mais l'implantation est très…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière