Aller au contenu principal

[Contenu partenaire] Sécuriser la mise à l’herbe des vaches laitières avec pHix-up

Au printemps, la mise à l’herbe est souvent synonyme de perte de production chez les vaches laitières. La tétanie d’herbage en est peut-être la raison. La maladie provoque une diminution de l’appétit, de la production laitière et du taux butyreux du lait. En cause : un manque de magnésium souvent associé à une baisse de pH ruminal. La solution pHix-up permet de réduire ce risque. Explications…

Au printemps, l’herbe jeune au pâturage est riche en azote soluble et glucides fermentescibles, pauvre en cellulose, et le rapport magnésium sur potassium (Mg2+/K+) est faible. Conséquence, l’absorption intra-ruminale du magnésium baisse. C’est la tétanie d’herbage.

Au pâturage : attention à la tétanie d’herbage

logo phixup

La maladie présente un risque élevé pour les vaches laitières durant les deux premiers mois de lactation. Les animaux sortent, en effet, d’une longue période en stabulation et subissent une perte de poids suite au vêlage. « Plusieurs facteurs de stress se cumulent : une faible ingestion et des températures basses peuvent déclencher une importante décharge d’adrénaline. Celle-ci entraîne une action lipolytique rapide avec une soudaine mobilisation des réserves lipidiques, et une diminution de la concentration en magnésium du plasma sanguin, causant la tétanie d’herbage », explique les experts de la société Timab Magnesium. Cette maladie est caractérisée par des troubles neuromusculaires et digestifs, accompagnés d’une baisse de l’ingestion et de la production laitière. Dans les cas les plus graves, l’animal peut mourir.

Sécuriser le pH ruminal

Lors de la période de mise à l’herbe, la présence de glucides fermentescibles, associée à une faible proportion de cellulose dans l’herbe jeune ingérée, entraîne une forte production d’acides gras volatils dans le rumen. Leur accumulation provoque une acidification du pH pouvant aboutir à une sub-acidose ruminale. À savoir un pH < 5,8 pendant plus de 3 heures. Ce pH faible provoque une diminution de la prise alimentaire, de la production laitière et du taux butyreux du lait. Le coût de production augmente donc. La perte économique est estimée, en moyenne, à 1 euro par vache et par jour (Plaizier et al., 2008).

tétanie de l'élevage
pHix-up : une source de magnésium pour protéger vos vaches hautes productrices

Des études montrent l’effet positif de pHix-up

Pour réduire le risque, les ruminants ont besoin d’un apport accru de magnésium soluble dans le rumen. L’effet positif de pHix-up sur le pH ruminal a été démontré lors d’essais incluant plus de 10 000 vaches laitières dans le monde entier. La production laitière et de la matière grasse totale progresse également avec pHix-up. En moyenne, l’ECM (Energy Corrected Milk) et la matière grasse totale ont été augmentés (p < 0,001) de 1,2 kg et 50 g par vache et par jour.

 

Le magnésium présent dans pHix-up, à raison de 48,5 % est hautement soluble. Le produit est une bonne source de Mg2+ pour les ruminants durant la période à risque de tétanie d’herbage. Avec une capacité de neutralisation d’acides de 39,0 meq/g, pHix-up est parfaitement adapté pour une consommation d’acides rapide et durable. La persistance de 97 % de l’effet du produit après 6 heures in vitro apportant une protection complète pour vos vaches laitières.

 

Pour plus d’informations :
timabmagnesium@roullier.com

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière