Aller au contenu principal

[Contenu Partenaire] Fullwood Packo : 200 vaches, 10 postes de traite et toutes les options

Pour ses 190 à 220 vaches à la traite, le Gaec des Cariolets (44) a opté pour une salle de traite QR 2 x 10 Fullwood Packo. Un choix qui répond à une volonté de traire seul, avec un système axé sur le pâturage en grand troupeau.

Issu de la fusion de deux élevages laitiers, le Gaec des Cariolets dispose d’une organisation bien rodée. Ce fonctionnement a donc dicté l’investissement des éleveurs. « La salle de traite s’est adaptée à nous et pas l’inverse. Notre ferme est dimensionnée pour travailler avec quatre UTH, 220 vaches et du pâturage », insiste Sylvain Guilbaud.

UNE 2 X 10 POUR UN SEUL TRAYEUR

Les éleveurs fonctionnent par équipe de deux. Le premier s’occupe du soin des veaux, de la distribution ou du paillage pendant que le second trait. « On se relaie à la moitié, au bout de 1 h 15. C’est un bon équilibre qui correspond à notre temps de travaux. » Si les éleveurs ont optimisé le dimensionnement de la salle de traite, ils ont sélectionné de nombreuses options. 35 cm séparent le plus petit du plus grand trayeur : le plancher mobile assure donc plus de confort. Ensuite, l’Ergoclean facilite le nettoyage des griffes avec une rampe de lavage à hauteur et rétractable. Enfin, le démarrage de la traite est automatique grâce au système  Fullstart. Le Gaec est également équipé du AfiAct 2 afin de détecter les chaleurs. Sylvain Guilbaud dispose de l’information dès l’entrée en salle de traite. Une antenne wifi collecte les données au retour des pâtures. Autre option liée au pâturage : la distribution du concentré est réalisée pendant la traite. « Les vaches restent ainsi peu de temps au bâtiment », précise l’éleveur.

Voir aussi - Fullwood Packo : « Les robots se sont adaptés au bâtiment »

UN LOGICIEL IDÉAL POUR UN GRAND TROUPEAU

Les 200 bêtes sont traites en 2 h 30. Le dispositif de sortie rapide apporte de la fluidité et contribue à la sérénité du trayeur. Toujours dans une logique de grand troupeau, la porte de tri automatique et le logiciel AfiFarm facilitent le quotidien. Les solutions AfiMilk sont une valeur ajoutée sur le matériel Fullwood Packo, selon Sylvain Guilbaud.. « Alerte santé, chaleurs, taux, production, compteurs à lait, nous avons les mêmes informations que sur un robot. C’est un système simple à prendre en main. Cette solution est particulièrement adaptée aux grands troupeaux. »

Voir aussi - Fullwood Packo - « Nous avons installé deux robots dans un bâtiment de 1979 sans tout casser »

 

Une analyse du lait sans consommables

Sylvain Guilbaud utilise l’Afilab, développé par AfiMilk partenaire Fullwood Packo, un laboratoire pour l’analyse des taux, la détection de pathologies et la surveillance de l’alimentation, embarqué sur chaque poste de traite. Ce système équipe déjà une centaine d’élevages. « L’analyse du lait est réalisée sans additif et sans consommable », complète Tony Guittonneau, co-gérant de Guitteny Agri Services, revendeur Fullwood Packo (44).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jérôme et Céline Humbert et leurs trois filles Florine, Alix et Olympe. « Notre vie privée et notre vie professionnelle ne sont pas séparées, et cela nous convient bien. » © A. Conté
Le choix de Céline d’abandonner son métier d’institutrice pour les vaches laitières est payant !
En Meurthe-et-Moselle, Céline et Jérôme Humbert ont réussi à mettre en place un système robotisé qui leur permet de produire à…
Sébastien Bonnevialle et Jordan Logier (à gauche), son salarié et futur associé, qui va s’engager dans un stage parrainage de sept mois tout en menant les démarches d’installation. © B. Griffoul
« Notre élevage laitier peut sortir un deuxième revenu avec la même structure »
Après avoir longtemps exploité seul, Sébastien Bonnevialle, en Haute-Loire, projette de s’associer avec son salarié. Si les…
Florent Charpentier. « J’ai vu rapidement des résultats palpables en gérant mieux les vaches taries. » © F. Charpentier
Vaches taries : « Même des choses simples m’ont permis vite de progresser »
En Meurthe-et-Moselle, Florent Charpentier a adopté de nouvelles pratiques pour ses vaches taries depuis quelques mois, sans gros…
Remise symbolique des primes 2020 aux éleveurs laitiers Merci!  © Agromousquetaires
Les éleveurs laitiers Merci ! ont touché une prime de plus de 1,9 million d'euros
Intermarché et Agromousquetaires ont annoncé avoir versé pour l'année 2020 une prime de 1,8 million d'euros aux 257 éleveurs…
La technologie de Zelp est encore en test dans les centres de recherche de Cargill notamment.  © Zelp
Un "masque" pour réduire les émissions de méthane des vaches
C'est plutôt un licol que Cargill et Zelp développent, avec une technologie d'oxydation du méthane rejeté lors de l'expiration…
Les vaches taries sont logées dans des logettes larges de 1,25 m et disposent d’un abreuvoir de 2 m de large. Les pH urinaires sont dans les clous. © SCEA de Virly
« Foin et concentrés au menu de la préparation au vêlage de nos 160 laitières »
À la SCEA de Virly, dans l’Indre, les hautes productrices reçoivent désormais, trois semaines avant vêlage, une ration sèche à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière