Aller au contenu principal

Connaître rapidement son empreinte carbone avec SelfCO2

L’autodiagnostic environnemental SelfCO<sub>2</sub><sub> </sub>disponible sur internet, permet à chaque éleveur de se situer par rapport à un référentiel et de simuler des leviers.

Avec SelfCO2, un éleveur peut en une demi-heure, en renseignant 29 données de son atelier lait, connaître les émissions de gaz à effet de serre (GES) de son atelier. SelfCO2 lui sortira aussi les contributions positives de son atelier lait : la performance nourricière (nombre de personnes nourries par an par l’élevage), l’indicateur de maintien de la biodiversité et le stockage de carbone. L’éleveur aura donc aussi l’empreinte carbone nette (émissions - stockage)", a décrit Catherine Brocas, de l’Institut de l’élevage, lors de la présentation de l’outil au Space à Rennes.

Renseigner 29 données de l’atelier lait

Les données sont celles de l’atelier lait. "Il y a une aide et une calculette en ligne pour aider l’éleveur à ne retenir que ce que la proportion de surface ou d’intrant affectée à l’atelier lait", précise Catherine Brocas. Il faudra préparer le cahier de fertilisation, les factures d’engrais et d’aliments, d’électricité et carburant, le bilan EDE pour renseigner les effectifs d’animaux, le document PAC pour les surfaces et les linéaires de haies, et la facture de lait (volume, TP, TB).

Cet autodiagnostic gratuit et simple permet aussi de se situer par rapport à un référentiel basé sur le type de système fourrager. "L’éleveur peut aussi modifier des données et voir quels effets auront ces modifications sur son empreinte carbone nette (émissions - stockage de carbone). SelfCO2 est un outil de sensibilisation, pour voir le lien entre les pratiques d’élevage et les résultats environnementaux."

Si l’éleveur crée un compte en ligne, ses données seront sauvegardées et pourront nourrir une base de données. Une structure (coopérative, organisme de conseil) peut demander à l’Institut de l’élevage de piloter les diagnostics SelfCO2. Chaque éleveur aura un compte individuel et la structure aura le sien, sur lequel elle pourra agréger les résultats de ses adhérents.

Cap’2ER pour aller plus loin

Pour aller plus loin, et notamment mettre en place un plan d’amélioration continue, il y a Cap’2ER, l’autre outil conçu par l’Institut de l’élevage, mais pour les conseillers. Le bilan du fonctionnement de l’exploitation est plus complet : 30 à 150 données de l’élevage. Au-delà de l’empreinte carbone, il couvre d’autres indicateurs environnementaux : eutrophisation, consommation d’énergie et acidification atmosphérique. "C’est important de ne pas regarder qu’un seul critère environnemental", insiste Jean-Baptiste Dollé. Cap2ER permet de construire des plans d’actions avec une estimation des impacts économiques, sociaux et environnementaux.

http://selfco2.idele.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
Les associés et salariés du Gaec de la Branchette se sont organisés avec une grande polyvalence pour faciliter la répartion du travail et le remplacement. © Gaec de la Branchette
Au Gaec de la Branchette, près de 1,4 million de litres de lait bio pilotés au plus juste
En Ille-et-Vilaine, les cinq associés du Gaec de la Branchette produisent 1,360 million de litres de lait bio avec 180 vaches. Si…
dépotage à Méautis, Manche
Maîtres laitiers du Cotentin accélère sur le e-commerce
Le groupe coopératif normand Maîtres laitiers du Cotentin (MLC) démarre un partenariat avec C'est qui le patron…
Matthias Frei, éleveur en Gaec dans les Vosges
"A cause des sécheresses, nous élevons moins d'animaux"
Matthias Frei, en Gaec dans les Vosges avec des vaches laitières et allaitantes, témoigne d'un été qui pénalise encore les…
L'effet sur la production de lait s’expliquerait, d’après des essais réalisés en station expérimentale, par l’augmentation de la matière sèche ingérée. © A. Conté
[Acides aminés] Boostez l’efficacité protéique de la ration des vaches laitières
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés. Elle permet un gain de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière