Aller au contenu principal

Comment valoriser les effluents en système herbager ?

Dans les exploitations avec beaucoup d’herbe, l’enjeu est de ne pas surfertiliser la petite part de cultures au détriment des prairies, en répartissant au maximum les effluents.

En système herbager, afin de pouvoir valoriser les effluents sur le maximum de surface, il est recommandé de ne couvrir que les besoins en P et K et de compléter avec de l’azote minéral.
En système herbager, afin de pouvoir valoriser les effluents sur le maximum de surface, il est recommandé de ne couvrir que les besoins en P et K et de compléter avec de l’azote minéral.

Les prairies valorisent très bien les effluents d’élevage. « Par leurs valeurs fertilisantes, les engrais de ferme (fumiers, lisiers ou composts) sont capables de couvrir une bonne partie des besoins en fertilisants dans les fermes d’élevage. Il convient de les répartir au mieux entre cultures, prairies temporaires et prairies permanentes pour faire des économies substantielles sur les achats d’engrais minéraux », recommandent les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes dans leur guide régional de fertilisation. Afin de ne pas rentrer dans des plans prévisionnels de fumure aussi complexes que ceux qui sont établis dans les zones vulnérables, les conseillers ont élaboré des grilles de fertilisation pour les prairies et les cultures fourragères. La première indique les doses d’azote, phosphore et potasse préconisées par type de prairies et de cultures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Ferme des 1000 vaches: les porteurs du projet déboutés par le Conseil d'Etat
Dans une décision rendue le 23 septembre, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi de la société exploitant la ferme des 1000 vaches…
Le chantier du nouveau bâtiment pour les vaches taries du Gaec Losser.
« Avec la hausse des prix des matériaux, notre nouveau bâtiment coûte 20 % plus cher que prévu »
Alexis Losser, un des quatre associés du Gaec Losser, en plaine d’Alsace dans…
tourteau stocké à la ferme
Dépendance au soja : La diversification des ressources protéiques s'accélère en filière bovin lait
Répondre à la demande en "zéro déforestation". Réduire l'exposition à la volatilité prix. Améliorer le bilan carbone. La…
La collecte des cinq principaux bassins exportateurs a été moins dynamique en juillet, comparée au printemps.
Des marchés laitiers fermes en lait conventionnel
À la mi-septembre, les cotations des produits laitiers se redressent.
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable

« Fini les bâches en plastiques qui font perdre un temps fou et causent de nombreuses difficultés à chaque fois qu'…

La hausse du prix du lait attendue pour 2021, de 13 à 15 €/1 000 l, sera sans doute insuffisante pour couvrir la hausse des charges.
La filière laitière réclame des hausses de tarif vitales
Pour couvrir la hausse des charges, le prix du lait n'augmente pas assez. Laiteries, syndicats, fabricants... appellent les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière