Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Cœur de Normandy, une marque d'agriculteurs

La FDSEA de la Manche est à l'origine de ce projet et de la SAS qui détient la marque; elle gère la commercialisation des produits qui l'arborent. L'aventure commence avec une brique de lait de consommation demi-écrémé, vendue dans des Carrefour et Intermarché de Normandie. "Nous avons voulu faire une démarche collective, qui profite à un grand nombre de producteurs et pas qu'à quelques-uns", indique Ludovic Blin, vice-président de la FDSEA de la Manche. Si les ventes se développent, le nombre de distributeurs augmentera. "Nous voulons aussi lancer d'autres produits, laitiers et autres (viande, légumes...)."

Un retour de 0,40 €/l pour le producteur

La SAS achète le lait matière première à la coopérative Maîtres laitiers du Cotentin (MLC), "une des laiteries qui paye le mieux le lait en Normandie". La SAS lui paye également la prestation de transformation et conditionnement. Le reste est pris en charge par la SAS : achat du packaging, relations commerciales, logistique. "Si ça fonctionne, l'objectif ultime sera de créer une OP commerciale pour alimenter les produits Cœur de Normandy."

"Pour le consommateur, l'achat de ces briques se veut être un acte solidaire des éleveurs. Sur un litre vendu 0,89 €/l en magasin, 0,33 € sont pour les producteurs MLC et 0,07 € sont pour indemniser les agriculteurs adhérents de la FDSEA qui font les animations commerciales en magasin."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Une charte pour installer de nouveaux coopérateurs
Son objectif : mieux accueillir les jeunes qui font le choix d’entrer dans une coopérative laitière.
Vignette
Aux États-Unis, des conditions moins stimulantes pour la production laitière

La marge sur coût alimentaire en 2018 a été une des plus basses depuis 2013 aux États-Unis…

Vignette
L’attractivité de la filière laitière au cœur des journées des coopératives laitières
Lors d’une conférence de presse organisée le 18 avril à l’occasion de leurs journées 2019, les coopératives laitières se sont…
Vignette
Projet de fermeture de la frontière avec le Mexique : les inquiétudes des coopératives laitières

 

Le projet de fermeture de la frontière américano-mexicaine de Donald Trump et son…

Vignette
Biolait régule les volumes pour limiter ses excédents de printemps
Le premier collecteur de lait bio français (1) veut limiter ses excédents de printemps sans pénaliser la…
Vignette
Isigny Ste-Mère lance la construction de sa sixième tour de séchage
Pour accompagner la montée en puissance de ses productions de poudres de lait infantile, la coopérative normande vient d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière