Aller au contenu principal

[Contenu partenaire] Ces éleveurs qui communiquent avec leurs vaches grâce au logiciel

Suivi sanitaire, identification, reproduction, performances laitières… Chaque vache au sein d’un troupeau génère énormément de données. Mais comment valoriser toutes ces informations sans perdre de temps ? Certains éleveurs ont choisi 365FarmNet pour centraliser, analyser et valoriser leurs données.

Tout faire sur une seule interface.

En Ille-et-Vilaine, John R. a centralisé toutes les données de son troupeau sur un seul logiciel pour gagner du temps dans la gestion de son exploitation de 170 vaches laitières. « Je gère tout sur 365FarmNet : déclarations de naissance, de mouvements, jusqu’à l’IPE, et j’ai tous les bilans et tableaux pour la reproduction » détaille-t-il, avant d’ajouter : « Il y a de nombreux indicateurs pertinents et détaillés que je n’avais pas avant, […] je les règle tous à ma façon. »

En effet, chaque élevage est différent dans sa structure (taille, localisation, production) mais aussi dans sa façon de travailler. Et un logiciel n’a de sens que s’il s’adapte à chaque spécificité, et non l’inverse. Par exemple, John peut continuer de travailler avec les partenaires de son choix : « Je peux leur donner accès à mon compte pour qu’ils puissent récupérer facilement les données dont ils ont besoin pour avancer. »

Retrouvez l’intégralité du retour d’expérience de John R. ici

tableau de bord

Transmettre son savoir.

Quelques kilomètres plus loin, Olivier C. a fait le choix du même logiciel, mais pour d’autres raisons. A la tête d’un élevage bio de 40 vaches laitières, il suivait son exploitation sur des tableurs Excel, une méthode difficilement transmissible. Le projet de son fils, Marius, de s’installer sur l’exploitation familiale, les « a motivé à s’équiper d’un logiciel de gestion de troupeau » explique-t-il. Et l’un des atouts majeurs a été l’application mobile associée à son compte 365FarmNet.

« L’utilisation de l’application permet à l’un de nous de noter des événements consultables par l’autre associé à tout moment » décrit Olivier. Cette mobilité est primordiale car Marius est étudiant et donc présent par intermittence sur l’exploitation. D’ailleurs, comme il le souligne, l’application lui permet de « vite reprendre ses marques » à son retour.

Retrouvez l’intégralité du retour d’expérience d’Olivier et Marius C. ici

smartphone2

Les principales fonctionnalités de 365FarmNet Bovins Lait :

  • Tableau de bord intuitif et personnalisable
  • Connexion à l’EDE pour les déclarations
  • Contrôle de performance et suivi reproduction
  • Application mobile
  • Connexion aux robots, salles de traite et capteurs

 

Vous souhaitez en savoir plus pour votre élevage ? Contactez 365FarmNet au 04 26 83 73 65 (lun au ven 8h – 17h) ou par email support@365farmnet.fr

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Monique Provost, éleveuse en Loire-Atlantique « Depuis cinq ans, je nourris mes veaux au lait entier jusqu’au sevrage une seule fois par jour, du lundi au samedi."
« Mes veaux reçoivent six buvées de lait entier par semaine »
Monique Provost, éleveuse en Loire atlantique se simplifie la vie en distribuant du lait entier à ses veaux une fois par jour,…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Pierre Guillemine, du Gaec de la Bouhardière, dans l’Orne. « Élever les veaux dans un environnement sain - humidité et température - est selon moi le premier facteur de réussite. »
« La gestion pointue des petites génisses permet d’assurer de bonnes croissances »
Plan lacté poussé, passage précoce à l’alimentation solide, ambiance améliorée… Au Gaec de la Bouhardière, dans l’Orne, tout…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière