Aller au contenu principal

Bcel Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir fusionnent

Annoncée cet automne, la fusion entre Evolution, Bcel Ouest, GDS Bretagne et Copavenir sera effective à compter du 1 er juillet. La nouvelle coopérative garde le nom de l’alliance Innoval.

© Innoval

Bcel Ouest, Evolution et GDS Bretagne ont débuté leur rapprochement en 2017 en créant l’alliance Innoval. A compter du 1 er juillet, ces trois structures et Copavenir ne formeront plus qu’une seule coopérative. « Les élus ont fait le choix de garder le nom d’Innoval parce qu’il est installé dans le paysage depuis quatre ans et reconnu par les éleveurs », a expliqué Vincent Rétif, le président d’Innoval, lors d’un point presse organisé le 25 juin. « Innoval représente l’Innovation et la création de valeur pour les éleveurs. »

Le groupe coopératif va mettre en commun les activités complémentaires assurées jusqu’ici par les quatre partenaires : R&D, innovation, création génétique, reproduction, exportation génétique, collecte des données, conseils en conduite d’élevage et sanitaires, consulting (nutrition, robot/automatisation…).

innoval bis

Tous les services de GDS Bretagne sont intégrés à Innoval à l’exception des missions qui lui sont déléguées par l’Etat (prophylaxies…) en tant qu’organisme à vocation sanitaire (OVS). Ces dernières resteront sous la responsabilité de l’association GDS Bretagne.

L’adhésion à la carte aux différents services restent de mise. « Nous ne faisons pas de liens entre nos différentes offres. Il n’y aura rien d’incitatif qui fasse que nous lions nos offres les unes aux autres pour inciter l’éleveur à être dans l’obligation de prendre l’ensemble des services », a assuré Yann Lecointre, directeur général d’Evolution et désormais celui d’Innoval.

39 % de la production laitière française

Avec 25 départements concernés, dont une majorité dans le grand ouest, « c’est 39 % de la production laitière française qui est concernée de près ou de loin par les prestations d’Innoval », a rapporté Patrice Guiguian, le premier vice-président d’Innoval.

Quelques 80 agences rassemblant des techniciens des différentes partenaires vont garantir un service de proximité aux 30 000 éleveurs adhérents. « Innoval se dote d’une gouvernance au service d’une très large diversité des territoires. Les 30 000 éleveurs seront représentés par 16 comités de territoire. Et 300 délégués issus de ces territoires participeront aux travaux des assemblées générales et les valideront », a précisé Vincent Rétif. La coopérative comptera 46 administrateurs.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Magalie Lelong. « Grâce aux robots, je peux consacrer plus de temps aux vaches. Je les connais aussi bien que quand j’étais en salle de traite. »
« Avec un robot, c’est 360 jours de bonheur par an »
Au Gaec de la Rue, dans la Manche. Ayant 700 000 litres de lait en plus à produire et 160 vaches à traire, les associés ont opté…
Quelle que soit la longueur de coupe, elle doit être franche pour ne pas défibrer le maïs, et les grains doivent être pulvérisés pour optimiser leur digestion et limiter le gaspillage d’amidon.
Gare aux effets de mode sur la longueur de coupe des ensilages de maïs
Brins courts, brins longs… Le choix de la longueur de coupe est propre à chaque élevage. Il n’y a pas de recommandation…
L'aide couplée aux UGB bovins lait et mixtes sera de 57 €/UGB, avec un plafond de 40 UGB.
Elevage laitier : Où va la PAC version française ?
Entrer dans les écorégimes sera un enjeu fort pour tous les agriculteurs. Voici les grandes lignes du Plan stratégique français (…
Les trois associés, Hélène et Flavien Servot et Maguy Maury, peuvent gérer seuls le fonctionnement des robots.
Deux robots et du pâturage pour 136 vaches
Le Gaec de la Berquerie, dans la Manche, a conçu son bâtiment et son système pour que les vaches soient toujours libres d’aller…
tourteau stocké à la ferme
Dépendance au soja : La diversification des ressources protéiques s'accélère en filière bovin lait
Répondre à la demande en "zéro déforestation". Réduire l'exposition à la volatilité prix. Améliorer le bilan carbone. La…
La collecte laitière française reculait moins la première semaine de mars : -1,3 % par rapport à 2020.  © J. Chabanne
Prix du lait : la Coopération laitière prévoit une hausse de 13 à 15 €/1000 l sur 2021
«Nous prévoyons une hausse du prix du lait payé aux producteurs adhérents des coopératives de 13 à 15 euros les 1000 litres pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière