Aller au contenu principal

Baisse de l'EBE prévisionnel 2016 comprise entre 5000 à 8000 euros

Le Cerfrance Manche annonce un EBE de 69 800 euros pour les exploitations laitières spécialisées clôturant en décembre 2015, contre 81 300 euros sur l’exercice précédent. Ces exploitations vendent en moyenne 457 000 litres de lait pour une surface de 99 ha et 1,87 UTH. La chute du produit lait (-18 721 E) a été compensée en partie par une hausse des produits céréales et viande ; et par une baisse des charges aliments achetés, frais vétérinaire et d’élevage, carburants et entretien du matériel et des bâtiments. Le prix d’équilibre après DPU est de 377 euros/1000 l en moyenne, alors que le prix du lait a été payé 337 euros ; il en résulte un déficit de trésorerie de 40 euros/1000 l. Et les dettes fournisseurs ont augmenté en moyenne de 7000 euros. Les 25 % meilleurs ont un prix d’équilibre à 347 euros et un prix de vente à 341 euros.

Hypothèse d’un produit viande bien orienté

En 2016, le produit lait est attendu en baisse de plus de 16 000 euros sur les clôtures de mars et juin. Les autres produits limitent la baisse du produit total. Le versement de l’aide du plan de soutien (25 % des exploitations de la Manche ont perçu 5000 euros en moyenne) permettra dans certains cas de compenser la baisse des aides Pac, et dans les meilleurs cas de limiter la baisse du produit. Les charges opérationnelles sont prévues en baisse, ainsi que les cotisations sociales des exploitants. Par contre, aucune prévision sur les exonérations MSA n’a été réalisée. Au final, l’EBE prévisionnel de mars 2016 chute de 8500 euros, et celui de juin 2016 de plus de 6000 euros.

Pour les clôtures de septembre et décembre 2016, l’hypothèse de baisse du prix du lait retenue est de - 40 E/1000 l. Le produit céréales est une grande inconnue. En tablant sur un produit viande bien orienté, et des charges opérationnelles inférieures à fin 2015, l’EBE prévisionnel continue de baisser, pour atteindre 65 000 euros sur la clôture décembre 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jérôme et Céline Humbert et leurs trois filles Florine, Alix et Olympe. « Notre vie privée et notre vie professionnelle ne sont pas séparées, et cela nous convient bien. » © A. Conté
Le choix de Céline d’abandonner son métier d’institutrice pour les vaches laitières est payant !
En Meurthe-et-Moselle, Céline et Jérôme Humbert ont réussi à mettre en place un système robotisé qui leur permet de produire à…
Florent Charpentier. « J’ai vu rapidement des résultats palpables en gérant mieux les vaches taries. » © F. Charpentier
Vaches taries : « Même des choses simples m’ont permis vite de progresser »
En Meurthe-et-Moselle, Florent Charpentier a adopté de nouvelles pratiques pour ses vaches taries depuis quelques mois, sans gros…
Remise symbolique des primes 2020 aux éleveurs laitiers Merci!  © Agromousquetaires
Les éleveurs laitiers Merci ! ont touché une prime de plus de 1,9 million d'euros
Intermarché et Agromousquetaires ont annoncé avoir versé pour l'année 2020 une prime de 1,8 million d'euros aux 257 éleveurs…
La technologie de Zelp est encore en test dans les centres de recherche de Cargill notamment.  © Zelp
Un "masque" pour réduire les émissions de méthane des vaches
C'est plutôt un licol que Cargill et Zelp développent, avec une technologie d'oxydation du méthane rejeté lors de l'expiration…
Les vaches taries sont logées dans des logettes larges de 1,25 m et disposent d’un abreuvoir de 2 m de large. Les pH urinaires sont dans les clous. © SCEA de Virly
« Foin et concentrés au menu de la préparation au vêlage de nos 160 laitières »
À la SCEA de Virly, dans l’Indre, les hautes productrices reçoivent désormais, trois semaines avant vêlage, une ration sèche à…
[Contenu Partenaire] Fullwood Packo : 200 vaches, 10 postes de traite et toutes les options
Pour ses 190 à 220 vaches à la traite, le Gaec des Cariolets (44) a opté pour une salle de traite QR 2 x 10 Fullwood Packo. Un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière