Aller au contenu principal

Evolution des exploitations
Au 1er avril 2006, la France comptait 97 970 exploitations laitières

En raison de l´accroissement du nombre de sociétés, la référence moyenne de livraison de lait par exploitation augmente. Selon l´Office de l´élevage, en avril 2006, elle était de 242 000 litres.


Selon l´Office de l´élevage, il restait au 1er avril 2006 2,7 % exploitations laitières de moins qu´un an plus tôt. La barre des 100 000 est franchie avec 97 970 livreurs et vendeurs directs. Les exploitations livrant en laiterie (et titulaires de moins de 20 % de quantité de référence « vente directe ») se chiffrent à 94 928 avec une référence moyenne de 242 000 litres.
La baisse du nombre de livreurs se ralentit par rapport à 2005
La baisse du nombre de livreurs semble donc se ralentir en 2006 alors que 2005 avait connu une diminution importante (- 6,1 %) suite à la revalorisation du barême de l´aide à la cessation laitière (Acal). La restructuration retrouve un rythme proche de celui des dix dernières années hors 2005. A noter que le taux de diminution du nombre d´exploitations n´a jamais été aussi faible depuis dix ans pour les zones de montagne (il est même légèrement plus faible qu´ailleurs). Au total, 29 % des exploitations détiennent entre 200 et 300 000 litres de lait. Près de 27 % des exploitations ont plus de 300 000 litres de lait. La classe des 240-300 000 litres qui était jusqu´alors en progression semble se stabiliser. Ceci parait traduire, d´après l´Office de l´élevage, une élévation du seuil considéré comme viable pour la reprise d´ateliers laitiers.
L´augmentation de l´importance des sociétés laitières se poursuit dans la continuité de la tendance observée depuis 2005 : progression nette des EARL (hausse de 140 % en onze ans), stabilité des Gaec et autres formes sociétaires, et baisse des exploitations individuelles (57 % en onze ans). Au niveau du litrage, les Gaec affichent une progression supérieure à la moyenne nationale (+14 600 litres contre en moyenne 10 000 litres). Et en 2006, le quota détenu par les Gaec (39 %) dépasse pour la première fois celui détenu par les exploitants individuels. Au total, les formes sociétaires produisent 65 % du quota national.
La diminution du nombre de livreurs entre 1995 et 2006 est moins marquée dans le Nord-Est
L´analyse du rythme de la restructuration des exploitations laitières entre 1995 et 2006 amène à distinguer trois grandes zones :
. Une zone de restructuration moyenne à modérée : le Nord-Est (hors Alsace et Est de la Bourgogne). Le rythme est bien inférieur à la moyenne nationale (qui est de -36 % sur onze ans)
. Une zone de restructuration moyenne le Nord-Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Est de la Basse Normandie), le Centre-Sud et les Alpes.
. Une zone de restructuration importante : le Sud-Ouest, le centre-Nord-Ouest, le centre Sud-Est et l´Alsace. Le rythme est supérieur à la moyenne nationale. Certains départements voient le rythme de déprise laitière s´accélérer sur les deux dernières années. Ils sont situés principalement dans le Sud-Ouest et dans la région Rhône-Alpes. L´Aisne et le Haut-Rhin sont également concernés.
Diminution du nombre de livreurs entre 1995 et 2006 ©Source : Office de l´élevage
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière