Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Arrêt de l'usine Lactalis de Craon

Suite aux cas de salmonellose chez des nourrissons ayant consommé des poudres de lait Lactalis, le site de Craon en Mayenne est à l'arrêt pour une durée indéterminé. Les autocontrôles de Lactalis n'avaient pas révélé de contamination par la salmonelle. Les investigations de l'entreprise et des autorités de la santé "nous ont permis d'identifier une cause probable de contamination survenue sur une de nos deux tours de séchage entre le 1er et le 6 mai 2017", indiquait Lactalis le 10 décembre dernier. Au moment où nous mettons sous presse le 15 décembre, l'enquête ne permettait pas de valider cette hypothèse, ni de conclure sur une date de contamination, ni sur son origine. Les autorités de la santé ont également estimé que "les mesures prises par l'entreprise n'étaient pas de nature à maîtriser le risque de contamination". Tout ceci explique le rappel d'un très grand nombre de lots fabriqués depuis le 15 février 2017, la suspension de la commercialisation et des exportations, l'arrêt des deux tours, et de toutes les installations de conditionnement. Lactalis procède à des contrôles complémentaires et à un nettoyage complet renforcé.

L'origine de la contamination encore inconnue

Au total 620 lots potentiellement contaminés, dont 36 pour la France, ont été retirés du marché. Cela représenterait des millions de boîtes de poudre de lait. Mais cette affaire risque aussi d'avoir des conséquences à plus long terme. Les parents de nourrissons malades ont été choqués de la gestion de crise par Lactalis. Mi-décembre, un père avait même décidé de porter plainte contre le groupe au motif de "non assistance à personne en danger" et "mise en danger de la vie d'autrui". Deux groupes Facebook, une adresse mail pour fédérer les parents concernés montrent leur colère: ils ne comprennent pas comment une contamination a pu passer inaperçue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les routes à 90 km/h seront-elles interdites aux engins agricoles ?
Machinisme
Le retour à une limitation à 90 km/h de certains axes routiers 2 x 1 voie sans séparateur central proscrit les véhicules lents.
Benoit Rubin, Institut de l'élevage © A. Conté
Création de valeur: « l’implication des éleveurs laitiers dans les démarches de différenciation est déterminante »
Entretien avec Benoit Rubin, de l’Institut de l’élevage, suite à une étude menée sur les stratégies de différenciation…
Avec un ensilage d’herbe à 30% MS et un prix des conservateurs entre 2 à 3 €/tMS brute, le retour sur investissement est de un pour un.  © C. Pruilh
Ensilage d'herbe : quel est l'intérêt économique des conservateurs ?d de l’intérêt économique
Selon les premiers éléments dont dispose Arvalis, les conservateurs à base de bactéries lactiques homofermentaires diminuent les…
Négociations commerciales 2020 : la coopération laitière contate des avancées mais...
Si les négociations commerciales se déroulent dans un climat apaisé avec certaines enseignes de la distribution, les attentes…
Les incendies vont accentuer le déclin de la production laitière australienne.  © beau/stock.adobe.com
Lait : la production australienne mal en point

Les incendies que l'Australie subit depuis novembre 2019 ont particulièrement frappé le Sud-Est du pays…

 © J.-C.Gutner - archives
Prix du lait : Des accords tarifaires prometteurs

Trois grandes annonces d'accord tarifaire entre un transformateur laitier et un distributeur ont été…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière