Aller au contenu principal

Arrêt de l'usine Lactalis de Craon

Suite aux cas de salmonellose chez des nourrissons ayant consommé des poudres de lait Lactalis, le site de Craon en Mayenne est à l'arrêt pour une durée indéterminé. Les autocontrôles de Lactalis n'avaient pas révélé de contamination par la salmonelle. Les investigations de l'entreprise et des autorités de la santé "nous ont permis d'identifier une cause probable de contamination survenue sur une de nos deux tours de séchage entre le 1er et le 6 mai 2017", indiquait Lactalis le 10 décembre dernier. Au moment où nous mettons sous presse le 15 décembre, l'enquête ne permettait pas de valider cette hypothèse, ni de conclure sur une date de contamination, ni sur son origine. Les autorités de la santé ont également estimé que "les mesures prises par l'entreprise n'étaient pas de nature à maîtriser le risque de contamination". Tout ceci explique le rappel d'un très grand nombre de lots fabriqués depuis le 15 février 2017, la suspension de la commercialisation et des exportations, l'arrêt des deux tours, et de toutes les installations de conditionnement. Lactalis procède à des contrôles complémentaires et à un nettoyage complet renforcé.

L'origine de la contamination encore inconnue

Au total 620 lots potentiellement contaminés, dont 36 pour la France, ont été retirés du marché. Cela représenterait des millions de boîtes de poudre de lait. Mais cette affaire risque aussi d'avoir des conséquences à plus long terme. Les parents de nourrissons malades ont été choqués de la gestion de crise par Lactalis. Mi-décembre, un père avait même décidé de porter plainte contre le groupe au motif de "non assistance à personne en danger" et "mise en danger de la vie d'autrui". Deux groupes Facebook, une adresse mail pour fédérer les parents concernés montrent leur colère: ils ne comprennent pas comment une contamination a pu passer inaperçue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

« J’envisage de mettre 35 % de silphie dans la ration des génisses »
Dans les Vosges, Jean-Luc Bernard a semé 114 hectares de silphie pour « nourrir » un digesteur de méthaniseur et…
Olivier Granjard, éleveur dans le Rhône © A. Batia
 « Nous avons beaucoup moins de vaches debout dans les logettes »
Au Gaec Granjard dans le Rhône, la modification de la hauteur de la barre au garrot a eu un impact positif sur le bien-être, la…
Mathias et Jean-Pierre Charretier avec leur conseiller Alexandre Batia. « On a préféré investir dans des matelas et des logettes adaptées pour améliorer le confort toute l’année, plutôt que dans des ventilateurs qui ne serviraient que quelques semaines par an. » © E. Bignon
« On a amélioré le bien-être des vaches et elles nous le rendent bien »
Le Gaec Charretier, dans le Rhône a investi dans le confort de couchage et a trouvé des solutions « maison » contre le stress…
La silphie peut atteindre 3,50 m de hauteur. Mais, pour une utilisation en fourrage, la récolte se fait avant la floraison.  © Silphie France
[Réchauffement climatique] La silphie, une plante d’avenir pour faire des stocks ?  
La silphie fait de plus en plus parler d’elle chez les méthaniseurs, mais pas seulement. Des éleveurs commencent à s’y intéresser…
Pac 2020: Le montant des aides aux bovins laitiers et allaitants est fixé
Deux arrêtés du 29 septembre 2020 précisent le montant des aides aux bovins laitiers et allaitants pour la campagne 2020.
L’installation de méthanisation du Gaec Le Sablonné est constituée d’un petit digesteur de 560 m3 et d’un séparateur de phase à tamis. Entre les deux, le local de cogénération. © F. Gervais
La petite méthanisation trouve sa place
L’Idele a suivi pendant un an deux unités de petite méthanisation. Les résultats montrent la pertinence de ce modèle, à condition…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière