Aller au contenu principal

[Antibiotiques] La baisse des traitements intrammammaires continue

© F. Mechekour

En 2019, l’exposition globale des bovins aux antibiotiques a diminué de 25,5 % par rapport à 2011 et de quasiment 10 % par rapport à 2018 a annoncé l’Anses le 18 novembre lors d’un colloque. Depuis le début du suivi national en 2011, le nombre de traitements intramammaires par vache laitière a diminué de 31,4 %. Il a reculé de 15,4 % par rapport à 2018.

Sur l’année 2019 le nombre de traitements intramammaires est estimé à 71,9 traitements pour 100 vaches laitières en période de lactation et à 41,6 traitements pour 100 vaches au tarissement. Les médicaments administrés au tarissement représentaient plus de 43 % des traitements intramammaires en 1999 contre 36,6 % en 2019.

Baisse des antibiotiques « critiques »

Le nombre de traitements intramammaires à base de Céphalosporines de dernières générations (antibiotique d’importance critique) a baissé de 98,9 % entre 2013 et 2019, malgré une augmentation constatée l’année dernière « L’augmentation observée entre 2018 et 2019 peut s’expliquer par un décalage des chiffres de ventes déclarés pour l’année 2018 pour certains médicaments et n’est pas nécessairement représentative d’une modification de l’utilisation de ces traitements intramammaires », précise l’Anses dans son rapport annuel. L’exposition des bovins à la colistine, un autre antibiotique dit critique, a également reculé de plus de 52 % par rapport à 2014/2015, soit au-delà de l'objectif fixé (- 50 %).

Une consommation globale divisée par deux     

Les plans Ecoantibio I et II mis en place en France portent leurs fruits. Toutes espèces animales confondues, la consommation d’antibiotiques est passée de 910 tonnes en 2011 (année de référence) à 422 tonnes en 2019, soit une baisse de 53 %. Cette consommation a notamment baissé de 10,5 % entre 2018 et 2019. Chez les bovins, les ventes et l’exposition des animaux aux antibiotiques (prise en compte de la posologie, la durée du traitement…) s’inscrivent dans cette dynamique (respectivement - 35,9 % et - 25,5 % par rapport à 2011).

Pour rappel, le plan Ecoantibio 2012/2016 visait une réduction de 25 % de l’usage des antibiotiques en 5 ans. L’objectif global a été atteint : - 37 % en 5 ans. Le plan Ecoantibio 2017/2021 vise à inscrire dans la durée la baisse de l’exposition des animaux aux antibiotiques avec un objectif spécifique à la colistine : baisse de 50 % de l’exposition des animaux à cet antibiotique en 5 ans en filière bovine, porcine et avicole

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Tanguy Pinel et Adeline Fontaine. « Notre objectif de produire 800 000 litres de lait sur une stalle avec un maximum de pâturage est conforté par la flambée des matières premières. »
« Nos vaches produisent 41 kg de lait au robot avec 45 % d’herbe pâturée »
Au Gaec Le Bois Denial, en Ille-et-Vilaine, le niveau d’étable est passé de 9 500 kg à plus de 12 000 kg après le passage au…
De gauche à droite : Audrey Bourolleau, fondatrice d'Hectar, et Julie Renoux, vétérinaire conseil pour la Laiterie des Godets.
Quel modèle propose Hectar à la laiterie des Godets ?
Le projet Hectar, fondé par Audrey Bourolleau et Xavier Niel, a inauguré le 17 mai sa ferme pilote La Laiterie des Godets, conçue…
Le prix Lactalis augmente plus rapidement que celui de ses concurrents ce printemps.
Le prix du lait Lactalis parmi les plus élevés

Après d’importantes…

Le prix des vaches laitières de réforme monte, mais pas le nombre d'abattages
Le prix des vaches laitières de réforme monte, mais pas le nombre d'abattages
Jusque début avril, les éleveurs de vaches laitières ont préféré retenir des vaches pour profiter de la hausse du prix du lait et…
C'est en Belgique, Irlande, Pays-Bas et Allemagne que le prix de mars a le plus augmenté par rapport à mars 2021.
Le prix du lait français à la traîne en Europe

L’observatoire européen des prix du lait

Prairie de 12 ans en janvier 2022.
« Je donne une seconde chance à mes prairies pour les faire vieillir »
Dans la Sarthe, Benoit Drouin cherche à maximiser le rendement de ses prairies tout en les faisant vieillir. Il a apporté son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière