Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Améliorer l’autonomie et la valeur ajoutée

À Belle-Île-en-Mer, un projet a été engagé pour diminuer la dépendance à l’insularité des exploitations laitières.

À Belle-Île-en-Mer, dix exploitations produisent du lait. Un élevage transforme la totalité de sa production et un autre en vend une partie à une fromagerie de l’île. Mais pour les huit autres, hormis parfois un peu de vente directe, l’essentiel des volumes est expédié par bateau vers l’usine Lactalis de Pontivy, partenaire historique des éleveurs bellilois. La collecte est organisée par la communauté de communes de Belle-Île-en-Mer, avec la participation des éleveurs et de Lactalis. Parallèlement, la majeure partie du lait et des produits laitiers consommés sur l’île sont importés du continent. Enfin, du fait notamment du contexte pédo-climatique de l’île (sols médiocres, sécheresse estivale), le besoin en intrants (correcteur azoté, engrais…) est élevé, avec un surcoût lié au transport par bateau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière