Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Abondance : la génomique bouleverse la donne

L’utilisation des taureaux "classiques a changé avec l’arrivée de la génomique », indique Dominique Rippe de l’organisme de sélection. Leur utilisation est en effet « limitée à 10 % des inséminations totales ». Le complément des index polygéniques par les index génomiques a par ailleurs « sérieusement bousculé la hiérarchie des taureaux ». Douze taureaux confirmés sur descendance sont proposés dans le nouveau catalogue. De l’ancienne gamme ne sont gardés que « Dehli (125 d’ISU) dont la chute a été minime, Bunny (107) et Chic-Boy (104) pour leur apparentée faible avec la population femelle ». Par ailleurs, deux taureaux ont été repêchés grâce à la génomique. " Ducroz (121) a sensiblement augmenté ses index et Disney (101, frère de Dorémi), dont les index ont progressé, est également intéressant pour sa faible apparentée et son utilisation possible sur génisses. »

Sept nouveautés mais pas de taureau phare

De son côté, le cru 2016-2017 n’a rien d’exceptionnel. « Certes, les écarts entre les meilleurs et les moins bons sont réduits mais il n’y a pas de taureau phare », constate Dominique Rippe. Sept nouveautés complètent l’offre génétique. Elvis (Normand, 115) pour le TB (+ 2,4) et la morphologie (108), Evenoz (Nathan, 109) pour les taux (TP = + 0,8 et TB = + 2,8), la mamelle (117) et les trayons (121), Exemple (Nathan, 109) pour les taux (TP = + 0,9 et TB = + 2,2), la vitesse de traite (109) et les aplombs (104). Mais aussi Enzo (Santiago, 105) pour le TB (+ 1,6), la morphologie (109) et les aplombs (101), Evolant (Picotin, 105) pour le lait (459 kg), la mamelle (120) et les trayons (106), Empire (Robuste, 100) pour le TB (+ 1,4), la mamelle (113), et les trayons (112) et enfin Eiffel (Lénine, 99) en raison de sa faible apparentée et son utilisation possible sur génisses. Par ailleurs, 19 jeunes taureaux issus de 9 pères différents seront diffusés via six segments : taux, lait, conformation, mamelle, fonctionnels et aplombs

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Elevage des veaux au Québec : « Le colostrum, c’est bien plus que des anticorps »
Pour la nutritionniste québécoise Déborah Santschi, le premier repas de colostrum est extrêmement important car il a un impact à…
Le pare-chocs réduit l’accidentologie
Machinisme
Marché confidentiel en France, les pare-chocs frontaux sur tracteur intriguent de plus en plus les agriculteurs.
élevage laitier polonais
La Pologne opère une diversification de ses produits laitiers et de ses clients

Ce qui pourrait contrarier l'essor de la production laitière serait la hausse des coûts. Une hausse liée à la…

contrat
[Prix du lait] La Commission européenne valide les indicateurs économiques de la filière
Le tableau de bord des indicateurs économiques donne un cadre économique de référence pour les négociations commerciales de 2020.
Vignette
Mobilisation collective pour mieux valoriser le lait de montagne
Les deux tiers du lait de montagne sont insuffisamment valorisés, alors que les atouts de la montagne sont en phase avec les…
Mieux gérer la mise à jour des données journalières des automates

Au sein de France conseil élevage, plusieurs projets sont développés pour assurer la collecte, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière