Aller au contenu principal

Panification
Valeur meunière dans la norme, attention à l’extensibilité

Dans son moulin pilote, l'Ensmic réalise des tests de qualité sur la récolte de l'année.
© Thierry Michel

L’Ensmic (École nationale supérieure de meunerie et des industries céréalières) devait présenter une communication intitulée « Valeur meunière des blés 2020 : résultats sur le moulin pilote de Surgères » lors des JTIC 2020. François Brionnet, chargé de mission du moulin pilote à l’école de meunerie proche de La Rochelle, devait s’en charger, à partir des quatre-cinq moutures tests réalisées. La crise sanitaire de la Covid-19 en a décidé autrement, suite à l’annulation de ces journées techniques des industries céréalières.

Enseignant formateur en technologie céréalière à l’Ensmic, François Allorant a accepté de commenter les caractéristiques de ce cru 2020. « On part d’une récolte moindre avec des rendements en baisse mais des PS bons et un taux de protéine satisfaisant. On constate un taux de cendre en légère hausse, à 1,6 contre 1,5 et une humidité constante, ce qui donne un blé plutôt sec sans problème de conservation. Le temps de chute de Hagberg est correct globalement. »

Pour les spécialistes du moulin de Surgères, le W est stable, entre 170 et 180, et le P/L en légère baisse, inférieur à 1 (il est plutôt supérieur à 1 depuis quatre-cinq ans). Globalement, on peut noter des problématiques de collant et dureté, que l’on peut arbitrer grâce à la gestion de l’eau et au temps de repos.

Au pétrin, le lissage est plutôt rapide avec des pâtes souffrant d’un léger excès d’extensibilité. « C’est vrai partout en France. Mais j’estime que ce n’est pas plus mal que l’inverse, en tout cas pour certaines utilisations et pour l’industrie. On peut corriger facilement ces petits écarts au moyen des mélanges et améliorants. Dans certaines régions, on a enregistré un certain manque de tenue à la mise au four », commente François Allorant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
[Covid-19] Les filières de la transformation des grains sereines sur les livraisons pendant le reconfinement
Si des inquiétudes sur l'impact économique de ce nouveau confinement se font sentir, les transformateurs de grains se veulent…
« Naturalité et clean label dominent partout »
Dirigeant du laboratoire d’essai des matériels et des produits alimentaire (Lempa) basé à Rouen, Pierre-Tristan Fleury…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne