Aller au contenu principal

Protéine alternative
Une protéine de levure développée par Biospringer

La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.

Biospringer lance une protéine de levure utilisable aussi bien pour les substituts de viande que ceux de produits laitiers
© Biospringer

Springer Proteissimo 101 est le nom d’une nouvelle protéine développée chez Biospringer (spécialiste des ingrédients d’origine naturelle obtenus par fermentation de levure créé en 1872 à Paris et aujourd’hui filiale de Lesaffre) destinée à être utilisée sur les marchés des protéines alternatives pour servir les segments des végans, des végétariens et des fléxitariens.

Il s’agit d’une protéine de levure obtenue par fermentation. « La protéine de levure est un ingrédient d’origine naturelle, qui est obtenue à partir d’un simple procédé de fermentation, avec une transformation minimale » précise l’entreprise dans sa communication.

Biospringer explique que ce nouveau produit, polyvalent, est « destiné à la formulation de substituts de viande ou de produits laitiers ». Il possède un goût neutre et « dénué de notes aromatiques indésirables, par exemple vertes ou terreuses, assez communes chez les protéines issues de plantes », qui plus est riche en nutriments.

La Proteissimo 101, disponible pour les marchés Europe Moyen-Orient et Afrique, contient tous les acides aminés essentiels (un profil équilibré d’acides aminés avec une haute teneur en leucine/isoleucine/valine et en lysine ; excellents scores de digestibilité…).

Evolution des comportements alimentaires

Pour se lancer sur ce nouveau segment, Biospringer est parti du constat qu’un nombre grandissant de citoyens à travers le monde modifiaient leur comportement alimentaire. « Etant donné qu’à travers le monde, un tiers des consommateurs limite sa consommation de viande ou décide de ne plus consommer de produits laitiers, les produits végans et végétariens gagnent de plus en plus en popularité. Qu’il s’agisse de consommateurs décidant de devenir végans pour faire des économies, améliorer leur santé ou réduire leur empreinte carbone – changer de régime alimentaire est devenu une tendance mondiale. Des recherches montrent que la santé est le premier critère d’achat pour les produits à base de protéines alternatives, y compris pour les substituts de viande et de fromage ».

Selon Vanessa Gougeon, chef de produit Springer Proteissimo 101, « la levure a l’avantage d’être connue et appréciée des consommateurs dans le monde entier. En effet, selon une étude indépendante réalisée pour Biospringer, 83% des adultes considèrent que la protéine de levure est une bonne source de protéines. Utiliser la levure dans les aliments pour sa teneur en protéines est seulement une nouvelle façon de valoriser cet ingrédient, utilisé depuis des millénaires ».

Autres avantages avancés par Biospringer, la protéine de levure est non allergène et sans gluten, avec une chaîne d’approvisionnement qui ne dépend pas des récoltes ou des saisons. Elle n’est pas obtenue à partir d’organismes génétiquement modifiés, explique aussi l’entreprise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
Impact du gel : seulement 900 000 ha de colza en France en 2021, selon la Fop
Les plus fortes inquiétudes concernant l'état des cultures de colza sont concentrées dans le Sud-Ouest, le nord-Est et la…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Groupe Avril : finances dans le vert, Saipol renoue avec les bénéfices
L’Ebitda du groupe Avril grimpe à 243 M€ en 2020, en hausse de 42,9 % par rapport à 2019. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a…
Prix des Céréales le 4 mai : hausse généralisée des cours du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs

Les prix du blé tendre et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 3 et 4 mai, à l’image des marchés à…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne