Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des Céréales - Les nouvelles attaques en Ukraine pourraient doper le blé et le maïs

La Russie a attaqué de nouvelles cibles en Ukraine, ce matin du 2 août, notamment sur le Danube et à Kiev. Si les cours des céréales ont reculé hier, le blé et le maïs repartaient à la hausse ce matin sur les marché à terme de Chicago et de Paris.

© Studio Réussir avec LA DEPECHE

Des drones russes ont attaqué, ce mercredi 2 août à l'aube, des infrastructures portuaires de la région d'Odessa (Sud de l'Ukraine) et la capitale du pays, Kiev, selon les autorités, a rapporté l'Agence France Presse. Aucune victime n'a été déclarée pour l'heure mais des dégâts matériels ont été rapportés. "La cible évidente de l'ennemi était l'infrastructure portuaire et industrielle de la région. Les forces de défense aérienne ont travaillé sans relâche pendant près de trois heures", a expliqué l'armée russe sur Télégram, ajoutant que "l'attaque a provoqué des incendies dans les installations industrielles et portuaires, et un ascenseur a été endommagé".

Parmi les premières réactions, on retiendra celle des autorités roumaines.  Les "attaques continues de la Russie contre l'infrastructure civile ukrainienne sur le Danube, à proximité de la Roumanie, sont inacceptables", a déclaré le président roumain Klaus Iohannis sur Twitter, récemment rebaptisé "X". "Il s'agit de crimes de guerre qui affectent encore plus la capacité de l'Ukraine à transférer ses produits alimentaires vers ceux qui en ont besoin dans le monde" en coopération avec la Roumanie voisine, a-t-il ajouté.

Ces interventions armées russes font suite à une série d'événements comparables depuis la non reconduction de l'accord d'Istanbul, sécurisant les exportations ukrainiennes sur la mer Noire.

On notera que la société UkrAgroConsult a assuré hier que l'Ukraine était apte à exporter 4 à 4,5 Mt de produits agricoles par mois en utilisant des voies alternatives à la mer Noire.

Les attaques ayant été conduites ce matin du 2 août, les prix des matières premières agricoles n'ont pas intégré cet élément mardi, mais devraient être impactés ce matin. A Chicago ce matin, les contrats Blé et Maïs repartaient à la hausse comme à Paris sur Euronext.

Ainsi, pour la journée du mardi 1er août, nous retiendrons que les prix du blé tendre, de l'orge en sympathie et du maïs, ont de nouveau marqué un mouvement de recul, dans le sillage de l'évolution baissière des contrats Blé et Maïs sur les marchés à terme de Paris (Euronext) et de Chicago (CBOT). En l'absence de nouveaux éléments et d'avancée des récoltes de céréales à paille dans l'Hémisphère Nord, les cours du blé étaient orientés à la baisse aux Etats-Unis. En France, les prix du blé tendre étaient aussi maintenus sous pression de la compétitivité des origines russes.

Sur le marché international, la demande est bien de retour avec un nouvel appel d'offres lancé par le Gasc égyptien pour la livraison de blé. Une demande qui fait suite aux achats de la Tunisie et de l'Algérie l'achat algérien de près de 800 000 t et d'un appel d'offres tunisien intervenus en ce début de semaine à la faveur de la baisse des prix observée ces derniers jours.


 

Marché international

Achat de blé, Tunisie : La Tunisie aurait acheté près de 125 000 t de blé tendre d'origine optionnelle (274,66 $/t C&F) à charger entre le 20 août et le 30 septembre 2023.

Achat de blé, Algérie (rappel, précisions) : l'Algérie aurait acheté au moins 720 000 t de blé meunier (276 $/t C&F) à charger en octobre.

Appel d'offres du Gasc (Egypte) pour la livraison de blé.

 

Fondamentaux :

Importations de blé/orge/maïs en Turquie 2023/2024 (USDA) : Selon le ministère de l'Agriculture états-unien, la Turquie devrait importer en 2023/2024 8,25 Mt de blé contre 12 Mt l'année précédente. Pour rappel, en 2022/2023, le pays avait acheté 8,3 Mt de blé russe et 3,2 Mt de blé ukrainien. En orge, l'importation 2023/2024 est prévue à 900 000 t contre 2,14 Mt l'an dernier. Les achats de maïs sont estimés à 1,8 Mt, contre 2,2 Mt l'an passé.

 

Marchés physiques français du 1 août 2023 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2023 août-sept. 228,50 N -4,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2023 août-sept. 228,50 N -4,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2023 août-sept. 228,50 N -4,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2023 août-sept. 229,00 N -4,00
Fob Moselle meunier Récolte 2023 sept.-déc. 226,00 N -4,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2022 août 233,80 N 0,00
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2022 août inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2022 août 234,50 N  
Départ Marne BPMF 220 Hagberg Récolte 2023 oct.-déc. 232,00 N -4,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2023 août-sept. 227,50 N -4,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2023 août-sept. 245,00 N -5,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port-la-Nouvelle normes semoulières 78 kg/hl Récolte 2023 août-sept. 430,00 N  
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2023 août-sept. 420,00 N  
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2023 août-sept. 420,00 N  
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2022 août-sept. 224,00 N -3,00
Rendu La Pallice Récolte 2022 août-sept. 224,00 N -3,00
Rendu Pontivy/Guingamp Récolte 2022 août-sept. 257,00 N -3,00
Fob Bordeaux Récolte 2022 août-sept. 227,00 N -3,00
Fob Rhin Récolte 2022 août-sept. 226,00 N -3,00
Départ Sud-Est Récolte 2022 août-sept. 250,00 N -5,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2023 août-sept. 214,50 N -4,00
Rendu Pontivy/Guingamp 63 kg/hl mini Récolte 2023 août-sept. 221,00 N -4,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023 août-déc. 197,00 N -4,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2023 août-sept. 203,00 N -4,00
Départ Sud-Est 62/63 kg/hl Récolte 2023 août-sept. 220,00 N -5,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Faro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023 oct.-déc. 241,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023 oct.-déc. 295,00 N 0,00

Cotations des issues de meunerie du 25 juillet 2023

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 180,00-182,00 T  
  pellets dispo. 193,00-195,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 200,00-202,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 203,00-205,00 T  

Evolution dollar / euro du 1 août 2023

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9116 euro
1 euro 1,0970 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 1 août 2023

Matières premières Clôture Chicago
Blé 652,25 cents/bois.
Maïs 497,00 cents/bois.
Ethanol 2,161 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 1 août 2023

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2023 236,00
Déc. 2023 244,25
Mars 2024 248,00
Volume 79163
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Août 2023 237,25
Nov. 2023 233,00
Mars 2024 236,50
Volume 1007
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 1 août 2023

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Sept. 2023 81,37 $
Indices des frets maritimes du 1 août Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1150 23,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1034 38,00
Baltic Capesize Index (BCI) 1920 47,00
Baltic Supramax Index (BSI) 709 -10,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 394 0,00

Les plus lus

Election de Javier Milei en Argentine - Les premières mesures qui pourraient toucher les filières grains

Le nouveau président argentin porte des réformes qui pourraient transformer le secteur agricole en général et celui du…

Semis de céréales d’hiver – Vers une baisse des surfaces françaises entre 2022 et 2023 ?

Benoît Piètrement, président du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer, et agriculteur dans la Marne, a fait…

Commerce de céréales - Pourquoi Marc Fesneau s'est-il rendu en Ukraine ?

A l’invitation du ministre de l’Agriculture de l’Ukraine Mykola Solsky, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté…

Accident en livraison d'aliment - La Carsat peut se retourner contre l’éleveur

Des accidents continuent à se produire lors de livraison d’aliments en élevage. Les procédures de sécurisation mises en place…

Comment les JO de 2024 risquent de perturber le transport des céréales sur la Seine pendant la moisson

La circulation sur la Seine pourrait être fortement perturbée au moment des JO 2024 à Paris. Une mauvaise nouvelle pour les…

Le trafic portuaire de marchandises en mer Noire et sur le Danube au plus haut

La mise en place par l’Ukraine du nouveau corridor maritime porte ses fruits alors que les ports du Danube ont vu leur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne