Aller au contenu principal

Climat, sols et agriculture
PepsiCo se renforce dans l’agriculture régénérative

Le géant de l’agroalimentaire, PepsiCo, lance un appel à projet concernant les grandes cultures.

La Fondation PepsiCo vient d'annoncer un appel à projets mondial en matière d'agriculture régénérative
© PepsiCo

PepsiCo, connu mondialement pour sa boisson éponyme mais aussi pour des marques comme Quaker Oats (céréale à l’avoine) ou encore Doritos (tortilla au maïs), a annoncé, le 18 janvier 2023, avoir signé un partenariat avec AgMission (une collective réunissant la Fondation pour la recherche en alimentation et agriculture - la FFAR - et l’Organisation mondiale des agriculteurs) pour lancer un appel à projet afin « d’accélérer l’adoption des pratiques favorisant l’agriculture régénérative » dans la culture du maïs, du blé, de l’avoine, du canola, du soja et de la betterave sucrière, et ce à travers le monde entier (Amérique du Nord, Europe, Afrique du Sud et Australie).

Ce programme est doté d’un montant de 6 millions de dollars qui pourront être alloués par enveloppe pouvant aller jusqu’à 1,5 million de dollars pour chaque projet. L’idée globale est de dénicher des initiatives « intelligentes pour le climat » et utilisant les pratiques régénératives donc, afin de renforcer la résilience des agriculteurs et de leur système de culture spécifique, en fonction des régions, face à des phénomènes météorologiques extrêmes. Le tout en gérant les impacts potentiels sur les émissions de gaz à effet de serre. AgMission a indiqué dans cet appel qu’elle s’intéressait à des projets concernant de nouvelles surfaces agricoles et qui « documentent l’impact des pratiques sur le modèle économique des exploitations et la résilience environnementale ».

Lire aussi : Intact Regenerative et Axéréal lancent une filière protéine végétale dans le Loiret

« Nous voulons voir des chercheurs s’engageant avec des communautés agricoles pour renforcer les bonnes pratiques afin, grâce au partenariat avec PepsiCo, d’accélérer les efforts » dans ce domaine, a précisé Allison Thomson, directrice du programme d’AgMission et membre de la FFAR, dans le communiqué accompagnant l’annonce. Pour Margaret Henry, directrice de la stratégie agriculture durable chez PepsiCo, l’entreprise doit « passer des partenariats avec les agriculteurs pour créer un système de production d’aliments résilient et apprendre de la R&D pour trouver des solutions impactantes et évolutives allant dans le sens de l’adoption de pratiques agricoles intelligentes par rapport au climat ».

Les candidats, qui ont jusqu’au 22 février pour déposer leur dossier, devront présenter des projets qui comparent des pratiques nouvelles et soucieuses du climat aux pratiques classiques en usage à ce jour.

De l’agriculture régénérative en France

Ce n’est pas le premier pas de l’entreprise étatsunienne dans ce secteur de l’agriculture régénérative, très en vogue depuis quelques temps : en septembre 2022, la Fondation PepsiCo avait annoncé, en France, un partenariat avec la plateforme de financement alternatif Miimosa pour soutenir des pratiques répondant aux critères de la régénération des sols dans le secteur de la production de pommes de terre essentiellement. Une dizaine de projets faisant appel aux services de recherche de financement de Miimosa était potentiellement concernée. L’initiative comprenait notamment une dotation supplémentaire de 10 000 € apportée par la Fondation, un accompagnement de Miimosa et une communication renforcée autour des projets retenus. Le principe était d’apporter une « aide au financement majeure et à l’impact mesurable, pour aider les exploitants à investir dans du matériel et des technologies qui leur permettront de se convertir à des méthodes plus respectueuses des sols et du vivant, tout en continuant de développer leurs cultures ». Débuté en janvier 2022, le dispositif accompagnait, à mi-parcours, six projets représentant 179 ha de surfaces agricoles cumulées.

Lire aussi : Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénérative

La France intéresse les acteurs importants de l’agroalimentaire dans ce domaine de l’agriculture régénérative. En mars 2021, Nestlé avait annoncé vouloir tester ces techniques et associer ses partenaires agricoles hexagonaux à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole. On notera aussi des initiatives du côté du trio Unilever/Axa/Tikehau (fonds d’investissement) qui ont annoncé un fonds de soutien en mai 2022 avec un apport de 100 millions d’euros chacun au service de la régénération des terres ou encore de Danone, qui avait annoncé, dès 2017, s’intéresser à ce concept.

Plus récemment, et plus en amont, la coopérative Axéréal a annoncé un partenariat avec la jeune société Intact pour lancer, dans le Loiret, une initiative autour de la filière légumineuses en mettant en œuvre les pratiques de l’agriculture régénérative.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Baisse de la TVA sur l'alimentation animale en 2023
Au 1er janvier 2023, le taux de TVA applicable aux ventes d’aliments pour les animaux producteurs de denrées alimentaires et aux…
Four à pain dans une boulangerie
Flambée des prix de l’énergie : quelles aides pour les boulangers ?
Face à l’explosion de leurs factures énergétiques, le gouvernement a réuni les représentants des boulangers ce jour pour évoquer…
Algama lève 13 M€ pour remplacer les œufs par des solutions à base d’algues
  Une levée de fonds qui servira notamment à lancer un site industriel en Belgique. Le procédé peut intervenir en boulangerie…
Intact Regenerative et Axéréal lancent une filière protéine végétale dans le Loiret
Le projet doit démarrer en 2023 et être opérationnel pour la moisson 2024
Filière Bière - Malteries Soufflet signe un accord d'achat avec la Malterie du Château
Le groupe coopératif InVivo, qui a acheté Malteries Soufflet en 2021, dit vouloir faire du pôle Malt un des piliers de son…
Blé - L'Australie pourrait engranger une récolte record
La phase finale de la récolte de blé australienne révèle des rendements très élevés selon les observateurs locaux qui attendent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne