Aller au contenu principal

Filière avoine
Nouveau centre de recherche et d’innovation pour Oatly, le spécialiste des boissons à base d'avoine

Oatly veut renforcer ses connaissances sur sa matière première de prédilection, l'avoine.

Le spécialiste des boissons à base d'avoine ouvre un nouveau centre de recherche et d'innovation.
© Oatly

Le spécialiste suédois des boissons alternatives au lait à base d’avoine, Oatly, a annoncé, le 20 octobre, la construction d’un nouveau centre pour la recherche et l’innovation sur l’avoine dans le Village des Sciences du campus de l’université de Lund en Suède. Cet endroit se trouve aussi être le fief de l’entreprise.  

Le futur centre, dont la construction a débuté pour une fin des travaux prévue en 2023, permettra d’agrandir l’équipe de recherche avec l’embauche de 30 nouveaux scientifiques. Oatly devrait aussi agrandir ses équipes internationales de recherche en Europe, aux Amériques et en Asie en recrutant une centaine de nouveaux scientifiques dans les mois à venir pour les différents sites déjà existants.

« Ce nouveau centre de recherche et d’innovation en Suède devrait nous permettre d’améliorer la gamme existante de nos produits et nous mener à la création de nouveaux et innovants produits à base d’avoine », a déclaré, à cette occasion, Sofia Ehlde, directrice opérationnelle de l’innovation alimentaire chez Oatly.

Les nouvelles équipes de recherche d’Oatly et l’environnement de recherche académique (université), installés à Lund, vont donner la possibilité d’étudier l’avoine sous toutes ses coutures et avec des perspectives variées : biochimie, biophysique, microstructure, nutrition…

Belle dynamique de développement

Oatly pourra s’appuyer en partie sur sa très réussie introduction en bourse sur le Nasdaq aux Etats-Unis pour financer tous ses développements. Le 24 mai, la société avait levé un peu plus d’un milliard de dollars. Elle travaille désormais avec des acteurs importants de la restauration rapide comme McDonald's en Chine ou de la grande distribution comme Walmart.

Au second trimestre de 2021 (résultats publiés le 16 août), l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 146 M$, en hausse de 53,3 % par rapport au même trimestre de l’année précédente, et un profit brut de 38,6 M$ (30,8 M$). Les chiffres pour le troisième trimestre seront publiés le 15 novembre.

Oatly envisage de réaliser un chiffre d’affaires de 690 M$ pour l’ensemble de l’année 2021, en hausse de 64 % par rapport à l’exercice précédent. Sa capacité de production devrait avoisiner les 600 millions de litres de boissons à la fin de l’année.

La société commercialise en France une gamme de six boissons (avoine bio, chocolatée, barista édition, vanille bio, cacao bio et avoine). Elle est notamment disponible chez Monoprix (en magasin et en ligne), chez Mon Epicerie Paris (en magasin) ou encore sur le site épicerie d’Amazon.fr.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

La remise en cause des exportations ukrainiennes par Vladimir Poutine dope les prix du blé et du maïs
Le Président russe, Vladimir Poutine a laissé entendre le 7 septembre que les conditions des accords du 24 juillet sur la…
Nutrition animale : le groupe Michel affiche une croissance de 2% pour la période 2021-2022
  Dans un marché en berne, le groupe familial breton Michel annonce une belle croissance en 2021-2022.
Hausse des prix de la farine insuffisante pour compenser la flambée des coûts, alertent les meuniers
Une lettre d’information de l’ANMF (association nationale de la meunerie française) fait le point sur la hausse des coûts de…
Marché mondial des céréales - Sebastien Abis : « Le danger, c’est l’interdépendance sans coopération ni solidarité »
Spécialiste de la sécurité alimentaire mondiale et prospectiviste, Sébastien Abis répond à nos questions dans le contexte de…
La nutrition animale recherche plus de sobriété énergétique
La nutrition animale, consommatrice d’électricité mais aussi de gaz pour la granulation, cherche des solutions pour une plus…
Le groupe Avril lève 1,18 milliard d'euros
Le groupe Avril espère accélérer son développement et "devenir le leader des solutions végétales". Les fonds levés auprès des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne