Aller au contenu principal

Filière légumineuses
Les coopératives Limagrain et Qualisol lancent Les Graineurs

Des graines et des torsades à base de légumineuses pour les nouvelles tendances de consommation

© Limagrain

Les coopératives Limagrain (Auvergne-Rhône Alpes) et Qualisol (Occitanie) ont annoncé, le 24 mars 2021, le lancement de la marque Les Graineurs (ex-Nutrinat, basée à Castelnaudary dans l’Aude, et acquise pour 65 % par Limagrain et le solde par Qualisol), une gamme de graines et de légumineuses et de produits transformés à base de ces matières premières.

Vingt-quatre références existent à l’heure actuelle, fabriquées avec différents types de lentilles, de fèves, de blé et d’orge mondé, de haricots, de pois chiches, de chia, de lin, de tournesol, de pois cassé ou encore de maïs. Mais la grande innovation des deux acteurs coopératifs est le début d’une gamme de torsades utilisant ces graines : torsades pois chiches et blé dur bio, torsades de blé semi-complet bio, torsades de petits pois jaunes et blé dur bio et enfin torsades de lentilles vertes et blé dur bio. Toute la gamme (graines et torsades) est notée A au Nutriscore.

Principalement distribués dans le Sud-Ouest pour le moment, les produits seront prochainement lancés à la conquête du rayon épicerie des magasins spécialisés bio, des grandes surfaces de l’Hexagone, de la vente en ligne mais aussi des cuisines collectives. « Nous allons prioriser le développement des ventes des torsades en GMS mais également en collectivités car elles sont idéales pour un repas sans viande » précise une porte-parole de Limagrain.

Nouvelles tendances de consommation

La production des graines et légumineuses des Graineurs provient des agriculteurs de la coopérative Qualisol (Tarn et Garonne et Gers) pour le moment. Pour sa part, certains adhérents de la coopérative Limagrain ont expérimenté la production de légumineuses (lentille, pois chiche, haricot) en Limagne Val d’Allier sur quelque 400 ha en 2020, avec des satisfactions et quelques petites déceptions. Toutefois, la coopérative a décidé de renouveler l’expérimentation en 2021 sur la même surface, avec 70 agriculteurs coopérateurs et les mêmes produits, plus quelques variétés de haricots supplémentaires. Pour les responsables de Limagrain, il s’agit encore d’acquérir et d’accumuler des connaissances agronomiques sur le sujet, de trouver des débouchés et un modèle rémunérateur pour les producteurs avant de proposer un plan de développement de production plus important.

Mais l’idée centrale est bien d’arriver à développer une filière pouvant répondre à des nouvelles tendances de consommation en France, d’où l’association avec Qualisol, plus avancée en termes de production de ce type de graines.

Aujourd’hui, toute la gamme est référencée bio mais la marque « les Graineurs » a pour mission de valoriser des graines françaises des agriculteurs des coopératives bio ou non bio.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne