Aller au contenu principal

Technologies numériques
La technologie au cœur de la démarche CRC

S'emparer des nouvelles technologies, blockchain ou pas, est un enjeu majeur pour la filière CRC. Mais en gardant constamment à l'esprit la valeur ajoutée apportée aux adhérents.

Marc Bonnet, directeur général de la filière CRC, veut mettre les nouvelles technologies au service d'une valeur ajoutée apportée à ses adhérents
© CRC

Les démarches sur la certification, l’obtention d’un label ou l’adhésion à un cahier des charges semblent être des points de la supply chain se prêtant bien à l’introduction d’éléments de technologie blockchain, ou autre en matière de traçabilité, de collecte et d’exploitation des données.

« Une enquête de 2020 auprès de 1057 personnes montrait que 54 % des consommateurs ont besoin de garanties sur l’origine du produit, 44 % veulent des éléments de traçabilité sur les ingrédients et 34 % sont très attentifs aux impacts de la production sur l’environnement. Nous partageons ce constat, que nous avions fait dès 2018 avec Intercéréales », explique Marc Bonnet, directeur général de la filière CRC (culture raisonnée contrôlée). D’où le lancement de pilotes pour la production d’un biscuit et d’une baguette en boulangerie artisanale, articulée autour de l’utilisation d’un QR code.

« Se mettre en mouvement sur ces aspects de technologie est important et nous voulons aller plus loin dans la réflexion. Un groupe de travail a été créé pour étudier comment ces données peuvent être intégrées, mais avec le constant souci de savoir comment ce travail supplémentaire permet de générer de la valeur, pour le consommateur, l’agriculteur et le fabricant de produits finis », poursuit Marc Bonnet.

Des éléments de travail pour un cahier des charges seront disponibles fin mai pour apporter de la valeur et des services aux adhérents CRC. La technologie blockchain sera prise en considération, comme le « machine learning » ou encore l’« internet des objets » (IoT). Les premières solutions sont attendues pour fin 2021.

Lire aussi : De l'importance d'assurer la véracité des données d'amont, l'exemple du cacao

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
Impact du gel : seulement 900 000 ha de colza en France en 2021, selon la Fop
Les plus fortes inquiétudes concernant l'état des cultures de colza sont concentrées dans le Sud-Ouest, le nord-Est et la…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Groupe Avril : finances dans le vert, Saipol renoue avec les bénéfices
L’Ebitda du groupe Avril grimpe à 243 M€ en 2020, en hausse de 42,9 % par rapport à 2019. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a…
Prix des Céréales le 4 mai : hausse généralisée des cours du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs

Les prix du blé tendre et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 3 et 4 mai, à l’image des marchés à…

Ynsect achète Protifarm
Le spécialiste français de la production d’ingrédients naturels à base d’insectes acquiert l’entreprise néerlandaise produisant…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne