Aller au contenu principal

Tendances alimentaires
La baguette reste en tête des pains consommés, mais dans de moindres volumes

Les pains les plus traditionnels, que sont la baguette, les pain/boule/pavé, le pain de mie et la ciabatta, sont, certes, les plus consommés en France. Cependant, d’autres types de pain, tels que les burger, kebab, wrap/tortilla, bagel, pita, focaccia et pain suédois, sont consommés occasionnellement.

Même si le pain/boule/pavé est consommé par moins de Français que le pain de mie, il l’est plus fréquemment (2,5 fois par semaine).
© Feb/Vandemoortele

Si les Français consomment plusieurs types de pain, ils restent prioritairement attachés à la baguette, puis aux autres pains « traditionnels » que sont la pain/boule/pavé et l’ « indispensable » pain de mie, selon l’enquête commandée par la Fédération des entreprises de boulangerie/pâtisserie (Feb) et réalisée par l’Institut français d'opinion publique (Ifop). Moins fréquemment consommés, les « sandwichs-repas petit budget » (pain burger/bun, wrap/tortilla, panini et pain kebab) le sont plutôt au moment des repas, alors que les « confidentiels » (pain suédois, bagel, pita et focaccia) le sont en encas.

La baguette est le type de pain le plus consommé

Dans le détail, 95 % des 1 048 personnes, âgées de 15 ans a minima et interrogées entre les 12 et 14 février, ont mangé de la baguette/demi-baguette au cours des douze mois précédents, 82 % du pain de mie, 73 % du pain/boule/pavé, 64 % du pain burger/bun et 50 % des wraps/tortillas. Puis viennent la ciabatta (37 %), le panini (34 %), le pain Kebab (33 %), le pain suédois (23 %), la pita et le bagel (20 %) et la focaccia (12 %).

Le classement est le même concernant la « consommation au moins une fois par mois par type de pain ». Dans le top 5, la baguette arrive en tête avec 85 % du panel, suivie du pain/boule/pavé et du pain de mie (61 %), du pain burger/bun (23 %) et wraps/tortillas (34 %).

Une consommation différentielle selon l’âge, le lieu et la catégorie professionnelle

Cependant, l’enquête online enregistre, « auprès des consommateurs de pains, une déconsommation de l’ensemble des pains et, un peu plus, des pains classiquement utilisés pour des sandwichs : le pain burger [33 % des interviewés ont déclaré en manger moins qu'avant], le panini [33 %], le pain kebab [32 %], le pain suédois [32 %], le pain de mie [31 %] et le bagel [31 %] ». Concernant la baguette/demi-baguette, ce sont 26 % des personnes interrogées qui ont affirmé moins en consommer qu'avant.

Cependant, si l’on regarde les résultats selon l’âge des consommateurs, on observe que « les jeunes âgés de 15 à 24 ans (avec ou sans enfants) sont les seuls à consommer plus qu’avant les types de pain suivants : pain de mie, wrap/tortilla, ciabatta et pain kebab ».

On remarque aussi une différenciation géographique de la sur-représentation des pains dans chacune des régions. « Des pains plus confidentiels, comme la pita, le pain suédois, le bagel et la focaccia, sont davantage consommés par les Franciliens. Alors que le pain burger et le pain kebab plus consommés par les habitants du Nord-Est », souligne l’étude.

De la même façon, la consommation de pain est différente selon la classe sociale. Les cadres consomment davantage de pains « confidentiels » que l’ensemble de la population. Inversement, les ouvriers mangent plus de pain de type « sandwichs-repas petit budget ».

A chaque repas et recette culinaire son type de pain

Si l’ensemble des pains sont essentiellement consommés pendant les trois principaux repas de la journée (petit-déjeuner, déjeuner et dîner), certains types de pain concernent des moments de consommation spécifiques (encas). Ainsi le pain de mie est consommé à toute heure de la journée, alors que le panini est réservé au déjeuner, le wrap/tortilla au dîner, et les pain suédois, bagel et focaccia aux encas. Les baguette/demi-baguette et pain/boule/pavé sont sur la table à tous les repas. Les pain burger/bun, ciabatta, pain kebab et pita ne sont pas présents au petit-déjeuner, mais uniquement au déjeuner et dîner.

Concernant les usages culinaires, il ressort de l’enquête que la baguette/demi-baguette est consommée sous toutes les formes, seule ou en sandwiches sucré/salés. Le pain/boule/pavé et ciabatta sont consommés « exclusivement seuls ». Les autres types de pain, le pain de mie en tête de liste, sont « exclusivement accompagnés » d’autres ingrédients, pour fabriquer des sandwiches salés ou sucrés.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Axereal espère des gains de compétitivité de 30 millions d’euros
La coopérative Axereal investira davantage dans le digital et l'innovation agronomique.
Regain d'optimisme au sujet des exportations françaises de blé tendre, selon FranceAgriMer
Les experts de FranceAgriMer (Fam) confirment que l'ouverture du cahier des charges algérien aux blé tendre d'origine mer Noire…
Blé tendre : l’Algérie accepte des lots d'origine mer Noire à 0,5% de dégâts d’insecte dans son appel d’offres du 11 octobre
Des traders jugent que le nouveau cahier des charges algérien reste favorable aux origines hexagonales.
Cotations Céréales/Oléagineux/ Produits animaux : revue mensuelle de juillet à septembre 2020

Vous trouverez ci-après (cliquez sur le lien ci-dessous), pour les principaux produits, la moyenne mensuelle des cours relevés…

Seulement 850 000 ha de colza en France ?
L’analyste Stratégie Grains voit un certain potentiel de hausse des prix du colza européen et français.
Le SIA 2021 est reporté sur l’édition 2022.

C’est la mauvaise nouvelle du jour en matière de salons et de foires en France : le Salon international de l’agriculture (SIA…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne