Aller au contenu principal

Marché à terme/Finance
Euronext/Sitagri : un contrat à terme Blé dur en novembre pour la filière Pâtes/Semoules

En gestation depuis 2017, les travaux sur un nouveau contrat à terme Blé dur d’Euronext, basé sur un indice Sitagri, sont achevés.

© ponce_photography (Pixabay)

« Il n’existe pas de solution fiable pour se couvrir contre un risque de hausse du blé dur. Quand le contrat à terme Blé dur Euronext sera lancé, les opérateurs du marché pourront bénéficier d’un outil comparable au contrat à terme Blé tendre », affirme Cyril Parienti, cofondateur de FinanceAgri à qui appartient la marque Sitagri, partenaire d’Euronext pour ce projet. La place boursière européenne lancera en novembre un contrat à terme Blé dur, dont le sous-jacent sera l’indice Sedwi (Sitagri European Durum Wheat Index) développé par Sitagri (actif depuis juillet 2021).

 

 

Le contrat fonctionnera exactement de la même façon que ses homologues de la plate-forme Euronext, c’est-à-dire les contrats Blé (dont il reprendra les échéances), Maïs ou Colza, à la différence près qu’il ne sera pas livrable. « Que le contrat soit livrable ou qu’il s’appuie sur un indice fiable, le résultat est le même », explique Nicholas Kennedy, directeur Matières premières d’Euronext. « Les échéances seront au nombre de quatre par campagne et identiques à celles utilisées pour le contrat Blé tendre [septembre, décembre, mars et mai, NDLR] », précise-t-il. « L’indice Sedwi vivra sa vie de son côté. Mais à la fin de l’échéance du contrat à terme, pour le dernier jour de cotation, celui-ci clôturera au niveau de la moyenne de l’indice sur le dernier mois de l’échéance », conclut Nicholas Kennedy.

 

Quid de l'indice Blé dur (Sedwi)

« Nous avons créé un indice franco-italien pour le blé dur basé sur les trois grandes références du marché physique du blé dur actuelles en France (Rouen, Port-La-Nouvelle et La Pallice) et en Italie (Bologne, Foggia et Altamura) » , indique Cyril Parienti. Un indice qui se veut représentatif de ce marché, « observant la totalité des flux échangés dans ces ports », explique-t-il, précisant que « la majorité des grands opérateurs européens du secteur des Pâtes contribuent à la construction quotidienne de cet indice » en communiquant leurs contrats à Sitagri.

L’indice (Sedwi), sous-jacent sur lequel s’appuiera le contrat à terme Blé dur d’Euronext, a été créé et développé par la société Sitagri. « La méthodologie concernant le Sedwi est disponible sur notre site Internet et répond aux exigences de l’Autorité des marchés financiers et de l’European Securities and Markets Authority (Esma) », assure Cyril Parienti.

 

 

Les plus lus

À qui profitent vraiment les dons de blé russe?

Li Zhao Yu, Yann Lebeau, Roland Guiraguossian et Delphine Drignon, experts du département relations internationales…

Crues dans l'Yonne : quelques questionnements sur les rendements à venir

Les pics de crues atteints, tout va dépendre maintenant de la rapidité des eaux à baisser.

Pourquoi le Maroc devrait encore importer beaucoup de céréales en 2024/2025?

Yann Lebeau, responsable du bureau de Casablanca au sein du département relations internationales d’Intercéréales, a fait le…

Coopérative - Un nouveau directeur général chez Cerevia

Via cette nomination, Cerevia espère insuffler "une nouvelle dynamique" à son union de commercialisation.

 

Oléagineux - Comment Saipol va accroître ses capacités de trituration à Sète et Lezoux

L'usine de Sète de la société Saipol, filiale du groupe Avril, triture de la graine de colza, tandis que celle de Lezoux broie…

L'Inde redevient importateur en blé malgré une production record

L'Inde continue d'être un gros consommateur de blé.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne