Aller au contenu principal

Boulangerie artisanale
Dernière ligne droite pour la baguette française vers une candidature à l’Unesco

Symbole des plus reconnus dans le monde de l’alimentation à la française, la baguette de pain saura fin mars si elle est candidate et, le cas échéant, fin 2022 si elle est retenue par les experts de l’Unesco.

Près de 12 millions de consommateurs franchissent chaque jour les portes d’une boulangerie française. Près de 6 milliards de baguettes sortent des fournils chaque année. (Sources : Observatoire du pain)
© Intuitivmedia (Pixabay)

Le savoir-faire artisanal et la culture de la baguette de pain pourraient faire l’objet d’une inscription au patrimoine immatériel de l’Unesco prochainement. Mais la route est encore longue avant de sabrer le champagne. Une première étape pour cette candidature, défendue par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF) notamment, a été franchie en novembre 2018 lorsque la baguette a obtenu la reconnaissance comme élément du patrimoine culturel immatériel national.

Encore deux étapes

En février, le Comité du patrimoine ethnologique et immatériel, a examiné le dossier et validé la transmission de la candidature de la baguette de pain, présenté par le CNBPF à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Celle-ci doit maintenant choisir un dossier, parmi les trois retenus à ce jour, pour le proposer pour la dernière ligne droite à l’Unesco. Aux côtés de la baguette française, on retrouve le savoir-faire de la construction et de la restauration des toits en zinc parisiens, et une fête vinicole d’origine médiévale, le Biou d’Arbois (Jura), devenue républicaine et célébrée début septembre chaque année. Le ministère de la Culture doit rendre sa copie d’ici la fin du mois de mars.

Si le savoir-faire artisanal et la culture de la baguette sortent finalement de l’entonnoir de la ministre de la Culture pour représenter la France, il faudra attendre la fin de l’année 2022 et la décision de l’organisation internationale qui inscrira ou non cette tradition purement hexagonale au patrimoine immatériel de l’Unesco.

Des soutiens politiques

En première ligne pour soutenir la candidature de la baguette de pain, Dominique Anract qui préside la CNBPF. « Comme la tour Eiffel, la baguette est un emblème national, un vecteur de lien social, un rituel quotidien », a-t-il déclaré dans Les Nouvelles de la boulangerie-pâtisserie (n° 1019 du mois de mars).

Twit Anract 2021 CNBPF

Présidé par la sénatrice de Paris Catherine Dumas, un comité de soutien de la candidature a été mis en place au début de l’aventure et comprend plusieurs centaines de personnes dont quelques parlementaires.

Enfin, selon nos confrères du Parisien, le président Emmanuel Macron aurait lui même assuré lors de la cérémonie de l’Épiphanie à l’Élysée, le 13 janvier, qu’il « défendrait » et « présenterait la baguette » à l’Unesco. « Parce que j’y crois, avec ses 250 g de perfection et de magie », aurait-il déclaré.

Si de nombreux dossiers obtiennent chaque année le fameux label de l’inscription au patrimoine des biens immatériels de l’Unesco, il faut noter que l’Hexagone, qui en détient déjà un grand nombre, ne peut présenter qu'un candidat tous les deux ans.

 

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne