Aller au contenu principal
Font Size

Biscuiterie
[Coronavirus Covid 19] Des galettes Traou Mad solidaires pour ne pas gâcher le beurre

La fermeture des restaurants pénalise les producteurs de matières premières. Exemple d’une initiative bretonne dans le secteur du biscuit.

© Loc Maria/TraouMad

Avec la fermeture des restaurants notamment, l’entreprise Le Beurre Bordier de Saint Malo (Ille-et-Vilaine) s’est retrouvée avec 500 kilos de beurre destinés à un usage pour les professionnels de la restauration. Empêchée de l’utiliser en raison de la crise sanitaire, et face au risque de perdre cette matière première, le Breton a décidé de s’unir à Traou Mad ("choses bonnes" en breton), de Pont Aven dans le Finistère et appartenant au biscuitier Loc Maria de Dinan dans les Côtes-d'Armor, pour produire une série de galettes, en édition limitée.

Il est prévu de fabriquer 1 000 cartons de galettes d’1,67 kilo chacun, vendus en vrac au prix de 24,90 € TTC le carton.

Solidaire

« Ensemble, nous avons décidé de reverser une partie des bénéfices à une association qui agit au quotidien pour maintenir le line social avec les personnes âgées démunies sur notre territoire », explique Aurélie Tacquard, présidente de Loc Maria. C’est ainsi que 10 % des bénéfices, soit 2,50 € par carton vendu, sera remis à l’association des Petits Frères des Pauvres à Rennes.

Matières premières

Outre les 500 kilos de beurre qui ne seront donc pas gaspillés, environ 1 tonne de blé biscuitier origine France sera utilisée pour fabriquer 850 kilos de farine. On peut commander les galettes sur les site de la biscuiterie Loc Maria et de Traou Mad ainsi que dans les différentes boutiques du biscuitier et du beurrier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
Avril/DSM: Construction d'un site de production de protéines de colza pour l'alimentation humaine sur Dieppe au premier trimestre 2022
Les groupes Avril et Royal DSM ont annoncé le 15 juillet avoir finalisé leur partenariat, visant la construction d'une unité de…
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne