Aller au contenu principal

Ingrédient
Chr. Hansen lance un kit de fermentation pour les alternatives végétales à la viande

Vega SafePro vise à améliorer les aspects de sécurité et de fraîcheur de ces produits de substitution aux protéines animales.

Nouveau procédé lancé par Chr. Hansen pour produire des protéines alternatives à la viande
© Chr. Hansen

Le danois Chr. Hansen, spécialiste des biosciences avec des solutions naturelles pour les secteurs alimentaire, nutritionnel, pharmaceutique et agricole, a lancé, le 20 avril, un kit de culture basé sur les techniques de fermentation pour produire des alternatives végétariennes à la viande.

Baptisée Vega SafePro, cette gamme se compose de « trois cultures qui peuvent être utilisées seules ou en combinaison pour subir une fermentation qui contribue à endiguer la prolifération des levures, moisissures et contaminants tels que la listeria ». L’objectif est de « préserver plus longtemps la fraîcheur et la sécurité des protéines végétales alternatives ».
 

Limiter la teneur en sodium

Pour Zdenek Cech, responsable du développement commercial pour les alternatives végétales à la viande chez Chr. Hansen, le constat est simple : « Les alternatives végétales à la viande ont tendance à avoir une teneur élevée en sodium, en raison de l’ajout de vinaigres tamponnés (NDLR : technique permettant de maintenir le pH d’un produit tout en lui ajoutant un acide ou une base) ou de différents sels utilisés pour la conservation des aliments, tels que l’acétate de sodium ou le lactate de sodium ». La solution proposée aujourd’hui par l’entreprise danoise, présente en France à Arpajon (Essonne), permet, selon elle, aux producteurs de « réduire la teneur en sodium de leurs produits, en s’appuyant sur le pouvoir de la fermentation pour soutenir la stabilité de la conservation afin que les aliments restent sûrs et frais, naturellement ». 

Dans sa communication faite à propos de Vega SafePro, l’entreprise met en avant plusieurs avantages : aide à limiter la prolifération des souches de bactéries lactiques indésirables, des agents pathogènes, des levures et des moisissures ; contribution à la préservation du goût pur et frais tout au long de la durée de conservation ; amélioration du profil de durabilité des marques  en réduisant le gaspillage alimentaire.
 

Flexitarisme, un mode de consommation en plein essor

Chr. Hansen précise par ailleurs que cette nouvelle gamme « est l’aboutissement d’années de recherche et d’essais, avec des souches qui ont prouvé leur capacité à endiguer la prolifération des contaminants et à évincer les levures, les moisissures et les agents pathogènes, dans les émincés de poulet d’origine végétale ou dans les produits cuits prêts à consommer ».

Les kits culture d’alternative végétale à la viande viennent compléter une gamme de produits plus vastes dans ce secteur, entamée en 2021 avec le lancement des substituts aux produits laitiers.

Chr. Hansen croit fermement « à la demande mondiale d’aliments qui soutiennent le mode de vie flexitarien de plus en plus populaire » et que, dans l’avenir, cette « tendance végétale va durer et ne fera que croître ». Les plateformes technologiques de solutions microbiennes et de fermentation de l'entreprise s’appuient sur une bibliothèque d’environ 40 000 souches microbiennes. Ce spécialiste des ingrédients alimentaires affirme travailler sur « la libération du potentiel des bonnes bactéries » afin de relever « les défis planétaires du gaspillage alimentaire, de la santé mondiale et de la surconsommation d’antibiotiques et de pesticides ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Des exportations de céréales record depuis plus de dix ans au départ de Dunkerque
La campagne commerciale hexagonale de céréales 2022/2023 a démarré sur les chapeaux de roues, confirme l'opérateur portuaire Nord…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Crise énergétique - Les malteurs français veulent une solution rapide pour éviter des pertes de marché à l'international
Maillons incontournables de la filière Bière, les malteurs hexagonaux s'inquiètent de la flambée des cours de l'énergie, gaz en…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Marché des engrais - un souffle de détente sur des prix toujours fermes
Enjeu stratégique au niveau mondial pour assurer des niveaux de récolte attendus, le marché des engrais fait plus que jamais l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne