Aller au contenu principal

[Covid-19] Barilla remercie ses 8 400 employés en leur versant 11 M€

L'entreprise familiale distribue une prime exceptionnelle à son personnel en reconnaissance de leur dévouement en cette année 2020, marquée par la pandémie de Covid-19 et son lot de contraintes sanitaires.

Le groupe Barilla est présent dans plus de 100 pays et sur 4 continents et emploie plus de 8 400 personnes dans 29 sites de production (15 en Italie et 14 à l'étranger), et 36 bureaux commerciaux.
© Barilla

« Ce "grazie" spécial a été annoncé le soir du 16 décembre par le groupe Barilla, lors de l'événement de fin d'année de l'entreprise. Il s'ajoute à une première prime de 1 000 € offerte aux salariés sur site et au sein des plateformes logistiques, à l’issue du premier confinement en France ainsi qu’aux bonus annuels traditionnels », selon un communiqué en date du 18 décembre.

L'entreprise familiale, qui a renforcé ses actions de solidarité depuis le début de la pandémie de Covid-19 (dons en argent, en nourriture et en matériel aux hôpitaux, associations et personnes dans le besoin), entend ainsi remercier ses employés à travers le monde pour les bons et loyaux services.« Les efforts combinés de notre personnel pendant la pandémie du COVID-19 ont garanti la continuité des opérations dans tous les sites de production face à une demande accrue, afin de fournir aux familles du monde entier une alimentation saine et réconfortante. Par ce geste, le Groupe Barilla exprime sa gratitude à tous ses employés », a déclaré son président Guido Barilla.

Pour rappel, en 2019, le groupe Barilla a enregistré un chiffre d'affaires de 3 627 M€ (+ 4 % par rapport à l'année précédente), selon le rapport annuel 2019 de l'entreprise. « La croissance a été positive dans le segment de la boulangerie (qui a dû faire face à une forte augmentation de la concurrence), dans celui des pâtes, qui a réussi à maintenir sa position sur le marché grâce aux excellents résultats enregistrés par Voiello dans le segment des pâtes premium, et dans celui des sauces (ce segment a également dû faire face à une forte concurrence). »

Lire aussi : "Barilla : en 2021, 100 % du blé tendre pour la marque Harrys seront sous filière"
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
Impact du gel : seulement 900 000 ha de colza en France en 2021, selon la Fop
Les plus fortes inquiétudes concernant l'état des cultures de colza sont concentrées dans le Sud-Ouest, le nord-Est et la…
« Il n’est pas impossible que la sole française de colza (pour la récolte 2021) tombe sous les 900 000 ha »  
Benoît Piètrement, président du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer, et Catherine Cauchard, chef de projet Céré’…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Prix des Céréales le 4 mai : hausse généralisée des cours du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs

Les prix du blé tendre et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 3 et 4 mai, à l’image des marchés à…

Prix du blé/maïs : comment expliquer une telle volatilité  ?
Divers experts ont livré leur analyse sur les causes pouvant expliquer la forte hausse et la volatilité accrue des prix des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne