Aller au contenu principal

Conjoncture économique
L’agroalimentaire enregistre une activité proche de son niveau d’avant crise

La Banque de France vient de publier un nouveau point de conjoncture pour la France pour le mois de juillet 2020.

© Nattanan Kanchanaprat / Pixabay

« L’activité se rapproche de son niveau d’avant crise dans des secteurs tels que l’agroalimentaire ou la pharmacie. En revanche, elle reste très dégradée dans d’autres secteurs, en particulier dans la métallurgie, l’automobile et les autres transports », peut-on lire dans le point de conjoncture à fin juillet, publié par la Banque de France, le lundi17 août 2020.

Le niveau du taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie agroalimentaire ressort à 79 % pour le mois de juillet contre 76 % en juin. Ce chiffre atteint 72 % en juillet( contre 69 % en juin) pour l’ensemble du secteur de l’industrie. Les chefs d’entreprises de l’industrie agroalimentaire, interrogés par la Banque de France, jugent que le niveau d’activité en juillet a atteint 97 % de la « normale » contre 78 % en avril. En août, il devrait rester au même niveau que celui de juillet.

De façon plus générale, le PIB de la France a baissé de 13,8 % au deuxième trimestre de 2020, La perte de PIB sur une semaine type d’activité en juillet ressort à -7 % par rapport au niveau d’avant crise (-9 % pour une semaine type en juin). L’activité économique continue donc de se relever mais à un rythme moindre qu’au mois de juin et bien en deçà du niveau d’avant crise. Les activités en août devraient se montrer stables. « Dans l’industrie [qui comprend le secteur agroalimentaire, NDLR ], les carnets de commandes se regarnissent légèrement mais demeurent à un niveau faible », précisent également les experts de la Banque de France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Luzernes : Désialis absent du marché jusqu'à la fin septembre minimum
Face à une moindre production de luzerne sur les deux premières coupes, le déshydrateur est dans l’attente des résultats des deux…
Du biofioul durable français d’origine agricole à l’horizon 2022
Un ensemble de partenaires met en place une filière pour un fioul domestique issu principalement de l’estérification de colza.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne