Aller au contenu principal

Kiwi
Zespri va accroître ses exportations de kiwis grâce à l’accord de libre-échange UE/Nouvelle-Zélande

Zespri a salué la signature de l’accord de libre-échange entre la Nouvelle-Zélande et l’Union européenne. Le groupe leader en kiwi estime que cet accord va apporter de nombreux bénéfices aux entreprises et aux consommateurs européens et néo-zélandais.  

Verger néozélandais de kiwis jaunes Zespri. Le groupe se félicite de l'accord de libre-échange UE/Nouvelle-Zélande qui lui permettre d'accroître ses exportations.
© Zespri

Dans un communiqué de presse du 21 juillet, Zespri a salué la signature de l’accord de libre-échange entre la Nouvelle-Zélande et l’Union européenne. Cet accord va permettre, selon le groupe leader en kiwi, d’aider à répondre plus facilement à une demande croissance en Europe.

L’accord, annoncé le 30 juin dernier, prévoit notamment une suppression, dès son entrée en vigueur, des droits de douane sur l’export des kiwis néo-zélandais vers l’UE.

La saison dernière, ces droits de douane ont coûté près de 46,5 M$ à Zespri pour un chiffre de vente s’élevant à plus de 1 Md$ à travers l’UE.

« Cet accord est important pour un grand nombre d’exportateurs notamment pour la filière néo-zélandaise du kiwi, souligne Bruce Cameron, président du groupe Zespri. Il va nous permettre d’accroître nos exportations vers l’Europe pour fournir des kiwis de qualité supérieure à un plus grand nombre de consommateurs tout en contribuant de manière positive au rendement de nos producteurs. »

 

Un ancrage fort dans les territoires européens

L’Europe étant l’un des plus grands marchés pour Zespri, le groupe affirme son engagement à fortifier ses relations dans les régions concernées.

« Aujourd’hui, nous collaborons avec des producteurs en Italie, en France et en Grèce pour produire des kiwis Zespri dans le cadre d’une stratégie visant à un approvisionnement en fruits 12 mois sur 12. Cela nous permet de maintenir notre présence dans les supermarchés tout au long de l’année et de soutenir une économie locale en créant des emplois et des investissements locaux. Ensemble, nous travaillons aussi sur les sujets liés à la biosécurité en veillant à ce que les producteurs des différentes régions soient mieux protégés contre les parasites et les maladies », explique Bruce Cameron.

 

Objectif bilan carbone neutre

Zespri poursuit aussi ses actions de développement durable. L’entreprise développe ainsi des emballages 100% recyclables, réutilisables ou compostables pour l’ensemble de ses produits d’ici 2025 et vise un bilan carbone neutre pour 2035.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Flambée des coûts de l’énergie : en péril, les entreprises de la filière fruits et légumes demandent un bouclier énergétique spécifique
Interfel a réuni la presse ce jeudi 22 septembre afin que les professionnels témoignent de l’impact de la hausse des coûts de l’…
La lutte contre la francisation est l’une des nombreuses actions poursuivies depuis plusieurs années par l’AOPn Fraises de France.
Une francisation de framboises supposée
L’AOPn Fraises de France se constituera partie civile en cas de faits avérés de francisation de framboises, révélés dans l’…
Le verger maraîcher de l’Institut Agro a reçu la visite de chercheurs du monde entier venus au congrès IHC Angers 2022.
Maine-et-Loire : un verger maraîcher comme vitrine de l'Institut Agro
Le système jardin-verger de l’Institut Agro d'Angers est un véritable laboratoire à ciel ouvert animé par des étudiants et…
Le Maroc accroît ses exportations sur l’UE au premier semestre, l’Espagne s’inquiète
La Fepex s’est inquiétée le 31 août de la dynamique des exportations marocaines sur l’UE, en particulier vers son propre marché…
Avis de tempête pour l’exportation espagnole de fruits et légumes
Acteur de premier plan dans la production et l’exportation de fruits et légumes, l’Espagne connaît, à l’instar de ses collègues…
Après douze années d’expérience en aquaculture, Sébastien Maitrot s’est intéressé aux légumes de la mer.
Sébastien Maitrot a misé sur la culture de salicorne
Biologiste de formation et aujourd’hui maraîcher dans le Finistère, Sébastien Maitrot s’est spécialisé dans la culture de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes