Aller au contenu principal

Pommes de terre
Un très bon début pour Princesse Amandine en Espagne

Annoncée il y a deux ans (lire ici) et lancée officiellement il y a un an à Fruit Attraction (lire ici) sur le marché espagnol, la pomme de terre française a bien fait sa place chez les distributeurs.

Raison du succès de Princesse Amandine en Espagne : la présence tout au long de l’année en rayon avec une qualité constante et homogène. Une nouveauté pour le marché espagnol.  © Association Princesse ...
Raison du succès de Princesse Amandine en Espagne : la présence tout au long de l’année en rayon avec une qualité constante et homogène. Une nouveauté pour le marché espagnol.
© Association Princesse Amandine Espagne

Princesse Amandine a connu un bon lancement en Espagne cette année : « Les ventes ont véritablement débuté le 1er janvier 2020 et à date, nous avons commercialisé plus de 1 000 t de Princesse Amandine. L’accueil des distributeurs espagnols a été très bon. Aujourd’hui, nous sommes référencés nationalement à Lidl, Carrefour, Auchan, El Corte Inglés, Eroski et dans des chaînes régionales comme Ramas. Nous avons connu un boost en juin avec l’arrivée de la primeur espagnole », se félicite Jean-Michel Beranger, directeur de l’association Princesse Amandine Espagne.

Le marché est approvisionné par le produit français entre octobre et mai, puis la Princesse Amandine espagnole prend la suite en juin : « Nous produisons actuellement sur 50 ha, mais nous comptons au moins doubler ces surfaces rapidement. Une pomme de terre, apportant saveur et texture et présente en linéaire 12 mois sur 12, a été une nouveauté en Espagne, ce qui a plu aux distributeurs », analyse Jean-Michel Beranger. Trois opérateurs commercialisent la Princesse Amandine : Iberica de Patata (Madrid), El Zamorano (Catalogne) et Udapa (Pays basque).

Partenariat avec la mode espagnole

Fidèle à ce qui a déjà été développé en France, Princesse Amandine a fait l’objet d’un important programme de promotion. « Nous mettons l’accent sur la publicité TV : le premier semestre, nous avons privilégié les chaînes régionales et à partir d’octobre Princesse Amandine sera présente sur les networks nationaux », détaille Jean-Michel Beranger. De plus, un partenariat avec l’association espagnole de la mode vient d’être signé. « L’univers de la mode répond bien au positionnement de Princesse Amandine. Mode et gastronomie s’allient bien. La première opération aura lieu à Noël avec un concours pour gagner un set de table signé par Modesto Lomba, un des grands designers espagnols », précise-t-il. Enfin, Princesse Amandine arrive sur le marché portugais cet automne. « Nous allons procéder comme en Espagne. Nous sommes déjà référencés à Pingo Doce (groupe Jeronimo Martins) et Continente (groupe Sonae) », conclut Jean-Michel Beranger.

1 000 t de pommes de terre Princesse Amandine ont été vendues depuis janvier en Espagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Mathieu Lancry
Mathieu Lancry (coopérative Norabio) : « La contractualisation avec Biocoop permet d’éviter toute spéculation »
Marché du bio, impact de la Covid-19, et produits équitables : Mathieu Lancry, président de Norabio et administrateur de Biocoop…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes