Aller au contenu principal

Fruits & Légumes : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière fruits & légumes, de la production à la distribution

Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : les maladies se calment, pas la météo

Plusieurs maladies cryptogamiques dont la tavelure ont été moins problématiques en 2019, qui a été marquée par des épisodes climatiques majeurs. © F. Petit

On retiendra de l’année 2019 plusieurs évènements climatiques, parfois exceptionnels. Les deux périodes de canicule très intenses, fin juin puis fin juillet, ont ainsi été directement à l’origine de pertes sur certaines cultures fruitières (vigne, abricot, cassis…). Les gelées printanières ont une nouvelle fois fait des dégâts, ainsi que des épisodes de grêle très violents dans la zone de production rhônalpine. En dehors de la météo, l’année a été plutôt calme d’un point de vue sanitaire. Les pucerons ont cependant été très présents dans plusieurs zones de production, notamment en Occitanie, Normandie et Nouvelle-Aquitaine. Les punaises phytophages sont aussi une problématique croissante, tout comme l’anthonome sur pommier et poirier. L’ECA sur abricotier et Drosophila suzukii sur cerisier posent toujours de grands problèmes pour les producteurs. Dans la plupart des régions et sur la plupart des espèces fruitières, la pression tavelure a été plutôt faible cette année, en diminution par rapport à 2018, en raison des conditions sèches de l’été. La pression carpocapse du pommier a été forte en Val de Loire et en Provence-Alpes Côte d’Azur, beaucoup moins en Occitanie.

Au sommaire de ce dossier

Le puceron mauve du poirier a provoqué des décrochages en parcelles bio ou en conversion. © La Pugère
Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : en Paca, une année à pucerons et à carpo
La pression pucerons en 2019 a été très forte en Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment en fruits à pépins. Le carpocapse a aussi été très présent.
Les punaises observées ou piégées dans le Limousin ont été majoritairement de l'espèce Palomena prasina. © Quartl
Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : les punaises s’installent en Nouvelle-Aquitaine
Le puceron cendré sur pomme, les cochenilles sur prune d’Ente ou encore les punaises ont davantage été présents en 2019 dans la région Nouvelle-Aquita
Les conditions climatiques ont été favorables à la cloque du pêcher, mais moins de dégâts ont été observés. © A. Pelotier
Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : en Rhône-Alpes, la cloque est surtout problématique en bio
La cloque du pêcher a touché moins de parcelles qu’en 2018 en Rhône-Alpes.
Des développements de colonies de pucerons cendrés ont été constatés jusqu’au 15-20 juin. © La Morinière
Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : le puceron cendré fait des dégâts dans les vergers normands
La plupart des bioagresseurs ont été discrets en 2019 en Normandie, à part le puceron cendré qui a provoqué des dégâts significatifs à la récolte dans
Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : en Occitanie, les maladies allègent leur pression
Les récoltes de fruits en Occitanie ont été saines dans l’ensemble. Quelques insectes ravageurs ont tout de même été bien présents.
De nombreuses piqûres de carpocapse ont été signalées sur pomme dans le Val de Loire. © G. Sévérac
Arboriculture - Bilan Phyto 2019 : une pression carpocapse élevée dans le Val de Loire 
L’année 2019 a été marquée par des dégâts importants de carpocapse dans le Val de Loire, parmi les plus élevés depuis 2014.
Publicité