Aller au contenu principal

Agrumes : légère baisse de récolte cet hiver

L'Association Mondiale des Agrumes (WCO) prévoit une récolte d’agrumes à 28,7 Mt pour l’Hémisphère Nord, dans un contexte de demande en hausse. Les indicateurs semblent être au vert.

© Pixabay

La récolte d’agrumes d’Hémisphère Nord 2020-2021 devrait accuser un léger recul de 1,27 %, à 28,7 Mt, selon les premières prévisions du WCO (Organisation mondiale des agrumes), dévoilée à l’occasion de son premier Congrès mondial le 5 novembre. « Cette baisse résulte à la fois de l’effet d’alternance en verger dans certains pays, ainsi que de l’impact des sécheresses enregistrées dans plusieurs régions de production de l’Hémisphère Nord », explique Philippe Binard (Freshfel/WCO). Les prévisions proviennent des filières des principaux pays producteurs : Espagne, Italie, Grèce, Maroc, Tunisie, Egypte, Turquie, Israël et Etats-Unis (Californie et Floride).

Par espèce, les oranges baisseraient de 2% sur un an, le citron de 7 % et le pomelo de 9 %. Seuls les petits agrumes seraient en hausse (+9 %). Par région, la production européenne progresserait de 10 % (+12 % pour l’Espagne et l’Italie, -1 % pour la Grèce), les autres pays méditerranéens ont été revus à la baisse, -8 % (-8 % pour l’Egypte, -4 % pour Israël et -15 % pour la Turquie mais +13 % pour le Maroc et +20 % pour la Tunisie), et la production américaine perdrait 9 % (-5 % en Californie, -14 % en Floride).

Un début de campagne prometteur

Le début de campagne semble prometteur, il n’y a pas eu de chevauchement entre Hémisphère Sud et Hémisphère Nord, rapporte la WCO. Pour rappel, l’Hémisphère Sud a affiché une baisse de volume de -3 % comparé à 2019, à 8,4 Mt produites, mais l’export a bondi lui de 13 %. D’autre part, la crise de la Covid-19 a eu un impact très positif sur la consommation des agrumes, ces derniers étant perçus par les consommateurs comme des produits santé, riches en vitamine C notamment. « Considérant ces prévisions de récolte en légère baisse, dans un contexte de demande en hausse, le secteur est optimiste quant à cette nouvelle saison qui démarre », conclut Philippe Binard.

Les plus lus

Grégory Spinelli, champignonnière du Clos du Roi
Grégory Spinelli, producteur de champignons dans le Val d'Oise : « Nous ne sommes plus que quatre producteurs franciliens »
Grégory Spinelli est à la tête de la champignonnière souterraine du Clos du Roi, en plein cœur d’une zone résidentielle de Saint-…
L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

Medfel 2024 a mis en débat cette question brûlante : à quoi donc pourrait servir l’IA dans les entreprises de fruits et…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Les tomates cerise marocaines à des prix défiant toute concurrence, côtoie l’offre française en saison.
Tomates marocaines : pourquoi les producteurs français ont mené une opération de sensibilisation

Des producteurs de tomates ont envahi vendredi 26 avril les rayons fruits et légumes de plusieurs supermarchés dans quatre…

En 2024, Savéol prévoit une hausse de ses volumes en tomates et en fraises

Après une année 2023 marquée la baisse des volumes, mais une légère progression de son chiffre d’affaires, la coopérative…

Medfel 2024 : les infos qu'il ne fallait pas louper, en images

Bien que cette édition 2024 semble avoir souffert de la grève des contrôleurs aériens, les premiers retours semblent très…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes