Aller au contenu principal

Session caprine des Jeunes Agriculteurs en Centre-Val de Loire

La session 2017 des Jeunes Agriculteurs s’est tenue début décembre à Graçay dans le Cher.

De nombreux ateliers ont été proposés aux participants : ici un exercice de dégustation de chavignol. © E. Venon
De nombreux ateliers ont été proposés aux participants : ici un exercice de dégustation de chavignol.
© E. Venon

Du 5 au 7 décembre dernier, lors de la session caprine des Jeunes Agriculteurs qui a pris place dans le Cher, des éleveurs de chèvres de toute la France sont venus assister aux interventions, participer aux visites d’exploitations et déguster les fromages locaux. La filière caprine dans le Centre-Val de Loire est très dynamique, avec cinq appellations d’origine protégées présentes sur la région et 66 millions de litres de lait produits chaque année par les 150 000 chèvres réparties sur les 750 exploitations de la région. La session a débuté autour du thème de la transmission des exploitations caprines par une visite d’exploitation mixte bovin caprin en zone périurbaine, bref, « une configuration où la transmission paraissait impossible, décrit Sylvain Boiron, administrateur des JA Centre-Val de Loire et responsable national du groupe caprin. Pourtant, les cédants, très motivés à transmettre leur ferme, ont trouvé un repreneur ». Nicole Bossis, de l’Institut de l’Élevage, a présenté le guide Pour une installation réussie en élevage caprin et les éleveurs ont souhaité le voir évoluer avec un volet transmission plus développé. La quinzaine de participants a également pu débattre de la question du bien-être animal avec Franck Moreau, secrétaire général de la Fnec, et Maxime Chaumet, secrétaire général du Comité national pour la promotion de l’œuf, qui a présenté la stratégie de l’interprofession et le travail mené de concert avec les associations welfaristes pour la prise en compte du bien-être animal dans leurs actions.

Les plus lus

Griffe du séchoir à foin
« J’ai investi dans une fabrique d’aliments à la ferme et un séchage en grange pour le confort de travail et l’autonomie alimentaire du troupeau de chèvres »
Dans l’Aveyron, Étienne Espinasse a fait évoluer son système alimentaire en remplaçant l’ensilage de maïs par du foin de luzerne…
Les lactations longues en élevage caprin
Nouveau guide pratique sur les lactations longues en élevage caprin
L’Institut de l’élevage publie un guide de 64 pages pour aider les éleveurs de chèvres à maîtriser les lactations de plus de 16…
Vue extérieur de la fromagerie Soignon
Soignon étudie un gros déménagement
La fromagerie Eurial qui fabrique les fromages de chèvre Soignon pourrait quitter son site historique des Deux-Sèvres pour s’…
Chèvre alpine au pâturage au Pradel en Ardèche
Une vraie rupture pour assainir le pâturage des chèvres
Ne pas faire revenir les chèvres pendant plus de trois mois dans une prairie en été a permis d’éliminer en moyenne 90 % des…
Christophe Maudet et Benoît Gavaland
Terrena réfléchit à une offre de chevreaux de sept jours
L’OP caprine de Terrena veut collecter une partie des chevreaux à sept jours afin d’étaler le pic de production de février.
Etirement à la salle de traite
« L’éleveur est un sportif qui s’ignore »
Le travail en élevage demande une bonne condition physique. Comme un sportif, un éleveur doit s’équiper correctement, s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre